Exclusif/Affaire Directeur du protocole de Bédié condamné: Toute la vérité sur la présumée présence de Guikahué… Un cadre du RHDP pris en flagrant délit de mensonge

Exclusif/Affaire Directeur du protocole de Bédié condamné: Toute la vérité sur la présumée présence de Guikahué… Un cadre du RHDP pris en flagrant délit de mensonge

Le régime RHDP cherche, coute que coute, à nuire au Pr Maurice Kakou Guikahué, le chef du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA. C’est, en tout cas, ce qui transparait dans cette affaire des cadres du PDCI condamnés, vendredi, pour ‘’non port de cache-nez et mise en danger de la vie d’autrui’’ par la justice ivoirienne.

L’affaire du directeur du protocole du président Bédié, condamné à 6 mois de sursis et 500.000 CFA d’amende, fait grand bruit sur la toile. Mais chacun y va de sa version approximative, voire, erronée. Des articles sur les réseaux sociaux repris par Opera News font état de la présence du Secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, Pr Maurice kakou Guikahué, à cet déjeuner familial d’anniversaire de Déborah Kouadio, son assistante. De quoi s’agit-il réellement ?

Le mercredi 22 avril, c’est l’anniversaire de Déborah Kouadio, assistante du Secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, Pr Maurice Kakou Guikahué. Vu la situation sanitaire de la pandémie du coronavirus et les mesures barrières prises par le gouvernement ivoirien, elle décide d’un déjeuner familial avec ses proches parents et certains collaborateurs. Ils sont au total 12 personnes y compris Déborah (loin des 50 personnes interdites de regroupement) pour prendre un repas familial à son domicile de la Riviera 3. Pour respecter les consignes du gouvernement, des dispositifs de lavage des mains sont visibles dans la cour fermée avec 4 tables à raison de 3 personnes par table pour respecter aussi la mesure de distanciation de 1m entre les personnes.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire: Bienvenue dans la République bananière… Ouattara tape ‘’poteau’’ dans le N’zi, des convois de ‘’sardinards’’ en renfort à partir d’aujourd’hui

A la surprise générale et pendant le repas, des policiers du commissariat du 35e arrondissement débarquent avec comme alibi, ils ont été informés de ce qu’‘’il y a un regroupement festif au domicile de Déborah Kouadio avec la présence de son patron, Maurice Kakou Guikahué, lui-même, au mépris des mesures barrières de lutte contre la propagation du Covid-19’’. Ils avaient reçu des consignes fermes donc étaient venus dans l’intension d’embarquer tout le monde, y compris Guikahué (leur principal objectif qu’il fallait humilier, selon nos informations). Mais, forte a été la surprise des policiers de constater non seulement l’absence de Guikahué, mais seulement 12 personnes qui déjeunaient en famille avec des dispositifs respectant les mesures barrières.

Les policiers se sont donc ravisés d’embarquer tout le monde et ont demandé au chef de famille de les suivre au commissariat pour une déposition à confronter avec les informations qu’ils ont reçues. C’est ainsi que Michel Boni, collaborateur de Guikahué et cousin de Déborah Kouadio, en tant qu’aîné, s’est désigné pour suivre les policiers et faire la déposition.

Ne revenant pas, après plusieurs heures, Déborah Kouadio décide d’aller aux nouvelles au commissariat du 35e. Les deux ont été gardés. Entre temps, Georgette B. et Romain Porquet sont aussi venus aux nouvelles, ils ont fait leurs dépositions. Ils ont été gardés à vue avant d’être libérés avec une convocation au tribunal du Plateau, le vendredi 24 avril. La suite on la connait. Accusés de s’être mis à table pour manger sans porter de masque cache-nez et d’avoir mis la vie d’autrui en danger. 6 mois de prison avec sursis et 500.000FCFA d’amende chacun des 4 cadres (tous membres du Bureau politique) du PDCI-RDA.

Lire aussi:  Législatives 2021: «Mention spéciale aux membres de la dynamique équipe de la Maison du PDCI» (Yasmina Ouégnin)

 

UN CADRE DU RHDP PRIS EN FLAGRANT DELIT DE MENSONGE ET DE VIOLATION D’INTIMITE FAMILIALE

En totale violation de l’intimité familiale, un cadre du RHDP (dont nous taisons exprès le nom et sa photo que nous avons), se présentant comme collaborateur du ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, est le voisin qui a alerté les autorités judiciaires. Il habite dans un immeuble jouxtant et surplombant la résidence de Déborah Kouadio. C’est de son balcon qu’il a fait des images (que nous publions). Pour donner de la valeur à son alerte, il aurait appelé le Parquet pour informer de la situation de regroupement festif qui se déroule au domicile de Déborah Kouadio, Secrétaire du Pr Maurice Kakou Guikahué qui serait lui-même présent. Guikahué étant la bête noire du RHDP, le parquet actionne le commissariat du 35e pour constat et interpellation du N°2 du PDCI-RDA. Malheureusement, le chef du Secrétariat exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué ne s’est pas aventuré à cet endroit. De son bureau, ce mercredi là, aux environs de 13H, après un rendez-vous important, il est allé directement à sa résidence où il avait une séance de média training avec son Conseiller en Communication, en vue d’une grande interview à paraitre les jours à venir dans la presse. Il ne pouvait donc pas être à la résidence de sa collaboratrice.

Lire aussi:  PDCI-RDA/Candidatures de Bédié, Billon, Tanoh, Thiam, etc.: Un inspecteur du parti clôt le débat et lance une pique au RHDP et aux militants indisciplinés

 

LE PDCI-RDA ET LE COVID-19

Mieux, depuis la divulgation par le gouvernement des mesures barrières contre le Covid-19, le Président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié, a pris des mesures et donné des consignes de fonctionnement à minima du parti, au siège à Cocody et fermé la Permanence du Plateau. Et le chef du Secrétariat exécutif étant chargé de l’application de ces mesures y veille scrupuleusement. C’est pourquoi, confiné chez lui, Pr Maurice Kakou Guikahué ne va au siège du parti que pour des rendez-vous importants avec pas plus de 5 personnes. Il ne pouvait donc pas être à un déjeuner qui regroupait plus de 5 personnes dans un domicile.

Annoncer la présence de Guikahué là où il n’est pas, cela prouve combien les dirigeants du régime RHDP cherchent la plus petite occasion pour inculper et condamner à la prison le Secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, Pr Maurice Kakou Guikahué.

Gilles Richard OMAEL

Laisser un commentaire