Enrôlement pour les CNI et progression galopante du Covid-19: Alassane Ouattara veut-il un pogrom ivoirien? Le PDCI-RDA dénonce

Enrôlement pour les CNI et progression galopante du Covid-19: Alassane Ouattara veut-il un pogrom ivoirien? Le PDCI-RDA dénonce

 

Alassane Ouattara et le gouvernement ivoirien sont-ils conscients des risques encourus par les populations en combinant l’enrôlement pour l’obtention des cartes nationale d’identité (CNI) et la lutte contre la pandémie du coronavirus ? Veulent-ils un pogrom ivoirien avant de réaliser la dangerosité de cette combinaison qui favorise la progression du Covid-19 qui, du 11 mars avec 1 contaminé est passée à 688 cas confirmés ce jeudi 16 avril ? Apparemment, on pousse les Ivoiriens vers un massacre certain par la pandémie du Coronavirus avec cette attitude du régime Ouattara-RHDP.

 

DÉCLARATION DU PDCI- RDA RELATIVE À LA POURSUITE DU PROCESSUS D’IDENTIFICATION DES POPULATIONS

 

Au sortir du Conseil des Ministres du mercredi 15 avril 2020, le Ministre Sidi Tiémoko TOURE, Ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du Gouvernement, a rendu public le communiqué du Conseil des Ministres.

 

CONSTAT D’ECHEC

Dans la rubrique Divers de l’ordre du jour de ce Conseil des Ministres, il est rapporté entre autres choses, ce qui suit : « Au titre du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Conseil a entendu un point de la situation du processus d’identificationA ce jour, ce sont 130 000 personnes qui ont été identifiées sur un objectif de 6,5 millions de Cartes Nationales d’Identité (CNI) à renouveler à l’horizon d’octobre 2020. Au regard de la situation particulière liée à la pandémie du COVID-19, et afin de garantir la continuité de l’opération en cours, l’Office National de l’État Civil et de l’Identification, applique des mesures sanitaires dans l’ensemble de ses centres. Il s’agit, entre autres, du respect des mesures barrières et de la désinfection des appareils après chaque identification ».

Lire aussi:  Exclusif/Jean-Baptiste Pany (Sénateur élu) dénonce le ‘’parrainage monnayé’’ et appelle: «Ayons le courage de dénoncer aussi ce code électoral anticonstitutionnel et non consensuel»

 

LE PDCI-RDA SE PRONONCE

Le commentaire principal qu’inspire cette communication est que pour un objectif de 6, 5 millions de Cartes Nationales d’Identité (CNI) à renouveler d’ici octobre 2020, seules 130.000 personnes ont été identifiées après 04 mois de l’opération (processus lancé le 23 décembre 2019), soit une performance de 32.500 CNI par mois. Ainsi, le déficit à combler d’ici octobre 2020 (en 06 mois) est de 6.370.000 CNI, soit l’identification de 1.067.000 personnes par mois. Ce qui est irréaliste et donc, impossible au regard du dispositif mis en place par le Gouvernement pour cette opération et les résultats médiocres qui sont rapportés par le porte-parole du Gouvernement.

 

Par ailleurs selon des informations du Ministère de la Santé, la pandémie du Coronavirus progresse inexorablement dans notre pays avec l’accroissement vertigineux des cas déclarés : 654 cas en un mois et 26 villes du pays atteintes.

 

A titre d’exemple, en deux semaines seulement, les chiffres de la ville de San-Pedro sont passés de 1 cas au début du mois d’avril à 6 cas, le 14 avril 2020. Il faut donc renforcer la protection des populations.

 

LE PDCI-RDA DENONCE ET PROPOSE 

En conséquence de ce qui précède, le PDCI-RDA :

  • Constate l’échec cuisant du processus d’identification des populations lancé par le Gouvernement depuis le mois de décembre 2019 ;
  • Déplore l’obstination du Gouvernement qui refuse non seulement de remettre à plat ce processus pour une meilleure efficacité, mais expose les populations à des risques de contamination par le Coronavirus ;
  • Dénonce les contradictions du Gouvernement qui met en place des fonds de soutien aux populations en raison de la crise sociale créée par la pandémie du Coronavirus et demande, dans le même temps, aux mêmes populations en désarroi de débourser 5.000FCFA pour établir une CNI.
Lire aussi:  PDCI-RDA/Pr Djédjé Mady aux militants: «Nous sommes dans une phase de lutte avec le Rdr devenu Rhdp unifié… Tu peux être un militant convaincu du Pdci, si tu n’as pas de papiers, ça ne sert à rien»

Dès lors, le PDCI-RDA demande au Président de la République, Chef de l’État, de faire suspendre le processus d’identification actuellement en cours, vu son faible rendement et sa dangerosité pour la vie des populations en cette période de pandémie du Coronavirus (COVID-19).

 

Fait à Abidjan, le 16 avril 2020

P.la Direction du PDCI-RDA

P.O. Le Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUÉ

 

NB : Les titre et chapeau sont de la rédaction de africanewsquick.net

Laisser un commentaire