Élections en Côte d’Ivoire: Retour sur l’impitoyable bataille du Plateau, des révélations de jeuneafrique.com

Élections en Côte d’Ivoire: Retour sur l’impitoyable bataille du Plateau, des révélations de jeuneafrique.com

Lundi 15 octobre, à la mi-journée, la tension, qui ne cessait de monter depuis des semaines au Plateau, est tout à coup redescendue. Attendue et redoutée, la féroce bataille pour la conquête de la mairie de cette commune d’Abidjan s’est achevée avec un communiqué dans lequel Fabrice Sawegnon reconnaissait sa défaite.
« Mes représentants m’informent que les derniers dépouillements ne sont pas en notre faveur. Malgré tous les éléments de recours documentés dont nous disposons, j’estime que nul engagement, nulle conviction ne vaut la paix et la stabilité. (…) Je vous aime », lit-on sous la plume du représentant du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).
Un peu plus tard, la Commission électorale confirmait la large victoire de son adversaire, Jacques Ehouo, qui sous l’étiquette du Parti démocratique des Côte d’Ivoire (PDCI), a recueilli plus de 60,57% des voix.

Les ingrédients d’une féroce bataille
Ce verdict, inverse des résultats nationaux (avec plus de 90 mairies, le RHDP sort largement en tête de ces élections, le PDCI a récolté 50 sièges) était sans doute le plus attendu du pays. Entre les listes électorales gonflées, les achats de voix, l’intervention des forces de l’ordre, le dépouillement interrompu dans certains bureaux, les transferts des urnes à la commission électorale départementale… le combat a viré au psychodrame et chacun a craint des violences.
C’est que tous les ingrédients d’une féroce bataille étaient réunis. Le lieu, d’abord. Avec cette commune symbole du pouvoir. Située au centre de la capitale économique, elle est la vitrine d’Abidjan, le siège de nombreuses entreprises, héberge la présidence et une grande partie des ministères…Lire la suite https://www.jeuneafrique.com/646994/politique/elections-en-cote-divoire-retour-sur-limpitoyable-bataille-du-plateau/

Lire aussi:  Passation des charges: Aimée Zébéyoux (SEDH) fait son bilan de 2018 au 6 avril 2021

Laisser un commentaire