Élection régionale-Bloléquin: Anne Ouloto fait de fausses promesses, tout le canton Bôô apporte son soutien total au candidat du PDCI-RDA

Élection régionale-Bloléquin: Anne Ouloto fait de fausses promesses, tout le canton Bôô apporte son soutien total au candidat du PDCI-RDA

Le canton BÔÔ est très déterminé à maintenir le successeur du ministre Dagobert BANZIO à la tête du Conseil Régional du Cavally. Ce canton, dont feu le ministre Dagobert BANZIO est ressortissant, a apporté le 06 octobre dernier, un soutien sans faille à Sarr BOHE MARIUS.
Recevant le président sortant, les populations ont unanimement décidé de porter leur choix sur le ‘’fils’’ de Dagobert BANZIO. Pour ces populations, l’heure n’est plus au débat. Selon elles, Dagobert BANZIO vit à travers son successeur, SARR BOHE.
Partout où SARR BOHE est passé, il a dit ne pas être en campagne à Blolequin mais qu’il attend le soutien et la bénédiction des parents du ministre Dagobert BANZIO avant d’aller au combat le 13 octobre prochain. Le candidat a dit qu’il est question de protéger l’héritage laissé par leur fils. Répondant à ses adversaires, Sarr Bohe Maruis a dit aux populations de ne pas prendre en considération les promesses démesurées de la ministre Anne Désirée OULOTO.
Selon le président sortant, Anne OULOTO ne peut prétendre installer un sous-préfet à TINHOU pendant que chez elle même, la sous-préfecture de Nebobly n’est pas encore fonctionnelle. ”N’écoutez pas de telles promesses. Elle fait croire aux jeunes qu’elle peut leur donner du travail. Lorsqu’on est au gouvernement pendant 08 ans, c’est pas à l’occasion des élections qu’on fait des promesses. BANZIO DAGOBERT votre fils était au service de tous. Aujourd’hui, on se frappe la poitrine d’être la seule ministre. Ce n’est pas une fierté lorsqu’on est la seule ministre de plusieurs régions. Demandons nous pourquoi elle est là seule ministre. Elle seule sait ce qu’elle fait ou a fait pour être la seule ministre” a souligné Sarr BOHE.
Le candidat du PDCI-RDA a aussi parlé de l’Alliance PDCI-Fpi qui va permettre aux ivoiriens de vivre en paix comme de par le passé. Sarr BOHE MARIUS a rendu un vibrant hommage à ses ainés, Hubert Oulaye, le maire Dénis Kah Zion, docteur PKAHO Bernard, et Aimé Gnonsian et bien d’autres cadres qui ont accepté de l’accompagner. ”Nous sommes une équipe pour gagner. Aidez nous à terminer les œuvres de BANZIO”, a-t-il terminé.
Le président Bohé a sillonné les autres cantons et a clôturé sa tournée par un grand meeting à Blolequin. Après Taï et Blolequin, Toulepleu et Guiglo seront les prochaines étapes. Déjà à Toulepleu et Guiglo, plusieurs équipes sont sur le terrain pour convaincre les électeurs.
Robert Trebor, à Guiglo

Lire aussi:  Marcel Amon-Tanoh se porte candidat à la présidentielle ivoirienne: Le discours intégral de l'ex-bras droit d'Alassane Ouattara

Laisser un commentaire