Ecole ivoirienne: Mariatou Koné dévoile le mode opératoire et les objectifs des états généraux

La Côte d’Ivoire et le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation ont procédé le lundi 19 juillet 2021 à Abidjan, au lancement officiel des Etats Généraux de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation.

Rendant compte de cet événement très important, le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation a rappelé les principaux objectifs. «Les Etats Généraux, faut-il le rappeler, visent à co-construire un pacte social durable en faveur d’une école ivoirienne centrée sur la réussite des élèves et l’appropriation des valeurs de la République. La Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, le Professeur Mariatou Koné a rassuré l’ensemble de la communauté éducative et des populations sur le caractère inclusif et participatif de ses Etats Généraux qui permettront de consolider les acquis obtenus et de porter un regard diagnostic conséquent sur le système éducatif actuel, en vue de générer des solutions innovantes et consensuelles aux problèmes qui minent l’école ivoirienne», a écrit le service communication dudit ministère dans un communiqué de presse.

Donnant le mode opérationnel, le ministère écrit qu’«à cet effet, plusieurs thématiques seront abordées au cours de ces Etats Généraux et porteront sur la politique éducative et le cadre règlementaire, l’inclusion, l’équité et le genre, la qualité des enseignements-apprentissages, la pertinence et l’efficacité interne et externe, la société apprenante, la gouvernance et la gestion, y compris le dialogue social et les mécanismes de financement, de même que la digitalisation du système éducatif. Naturellement, ces thèmes visent à orienter les réflexions et non à les limiter et ne sont donc pas exhaustifs, puisqu’il appartiendra à chaque citoyen d’aborder le problème ou la question qu’il trouve pertinent pour rehausser l’image de l’école ivoirienne.»

Lire aussi:  Côte d’Ivoire-Présidentielle 2020: Face à la réconciliation PDCI-FPI, il n’y a vraiment pas match avec le Rhdp

Pour les services de Mariatou Koné, «après le lancement officiel, trois (3) grandes phases restent désormais à évacuer pour la finalisation du processus des Etats Généraux, qui vont durer sur six (6) mois, et mettront l’accent dans un premier abord, sur la consultation des parties prenantes qui prendra en compte la mise en place des plateformes numériques, des commissions thématiques et des rencontres publiques. A cette phase, succéderont l’organisation des journées nationales et la capitalisation des rapports des Etats Généraux. Une feuille de route consensuelle permettant la mise en place d’une instance de suivi-évaluation des recommandations et résolutions viendra sanctionner la fin des travaux, après leur présentation à Son Excellence, le Président de la République, Alassane OUATTARA.»

Pour le début des consultations populaires, «d’ailleurs pour permettre d’atteindre l’ensemble des populations dans les zones et contrées les plus reculées, une plateforme digitale sera bientôt mise en ligne officiellement et marquera le début effectif des consultations populaires en dehors de celles qui se feront en présentiel dans les régions et districts de Côte d’Ivoire», conclut le communiqué de presse.

Il faut noter que, présidée par le Monsieur le Premier Ministre, Patrick ACHI, Chef du Gouvernement avec une forte délégation ministérielle, cette activité a enregistré, outre la participation effective de la Directrice Exécutive Adjointe de l’UNESCO, Madame Stefania Giannini, plusieurs personnalités, des présidents d’institution, des acteurs de la société civile, des membres de la communauté éducative ainsi que la présence de plusieurs couches socio professionnelles.

Lire aussi:  Législatives 2021 à Gagnoa S/P: Odette Lorougnon (EDS) veut le siège de Kakou Guikahué (PDCI)

 

GRO

🔥6 Vues | Lectures

Laisser un commentaire