Ecole inclusive: Jean Marc Yacé s’engagé aux côtés d’une ONG

Jean Marc Yacé, maire de la commune de Cocody fait partie des élus locaux qui font la promotion de l’école inclusive, un système éducatif où chaque enfant quelle que soit sa situation physique peut trouver une place à l’école.

C’est tout le sens qu’il faut donner au parrainage qu’il a accordé pour la cérémonie de fin d’année des écoliers ‘’les petits rois’’ d’Adjamé-Bingerville encadrés par l’ONG Moahé Koun qui signifie égalité des chances en Baoulé.

La cérémonie a eu pour cadre, la mairie de Cocody le jeudi 24 juin 2021 et ce, en présence du maire de Cocody et de quelques membres de son conseil municipal, des responsables de l’ONG ainsi que les écoliers accompagnés de leurs parents.

Ce fut un instant plein d’émotions de voir ces enfants handicapés doués et même surdoués dont l’âge varie entre 3 à 10 ans.

Visiblement décomplexés ou non conscients de leurs handicaps, ils se sont mis en action par des chants, des récitations et des scénettes ; de belles prestations qui ont surpris tous les invités.

Jean Marc Yacé était visiblement heureux de se retrouver face à ces écoliers qui lui ont dédié une très belle chanson intitulée ‘’Bonne fête des pères, Papa Yacé’’.

A sa prise de parole, Dié Yvette, présidente de Moahé Koun a défini ses objectifs.

Lire aussi:  Urgent/Côte d’Ivoire: «Le mot d’ordre de désobéissance civile est maintenu… les prochaines heures, un gouvernement de transition» (Opposition)

« Nous voulons offrir les mêmes chances de réussite et le meilleur encadrement possible à tous les enfants de façon à assurer demain la relève des anciens et garder ainsi, la dynamique de la chaîne des générations », a-t-elle décrit.

Une ambiance conviviale empreinte de paternalisme a prévalue tout au long de cette cérémonie. Le maire de Cocody n’a pas caché son admiration face aux enfants.

« J’admire ces enfants qui font partie de l’une des preuves vivantes qu’un handicap ne peut pas constituer un obstacle pour la réalisation de ses rêves tant qu’il y a de la volonté », a-t-il affirmé avant de remercier la responsable de l’ONG Moahé Koun, grâce à qui la vie de ces enfants handicapés ne ressemble pas à celle de milliers de malentendants en Côte d’Ivoire, qui ne peuvent bénéficier d’éducation.

Il a aussi promis de soutenir les actions salutaires et vitales de Mme Dié et de ses collaborateurs en leur offrant un terrain.

« Je dirai qu’avec le conseil municipal et moi-même, nous allons faire ce que nous pouvons. Nous allons déjà tout faire pour avoir au moins un terrain, pour pouvoir accompagner ces enfants. On va voter un budget et faire le maximum pour être à vos côtés. Rassurez-vous, on trouvera, un lieu où ces enfants pourront vivre et pousser », a dit M. Yacé.

Lire aussi:  Région de Gbêke: Le président Jean Kouassi Abonouan injecte 350 millions de FCFA dans l’équipement des centres de santé

Il a dit être préoccupé par le faible taux des écoles qui prennent en charge les enfants handicapés avant de rassurer les parents de ces enfants.

Nathanael Yao

🔥0 Vues | Lectures

Laisser un commentaire