Dr Alain Tailly crache ses vérités aux dirigeants du régime: «Si tu es… au soir des élections, nous te vomirons dans le silence des urnes, dans le calme et la discipline…»

Dr Alain Tailly aux dirigeants du régime: «Si tu es… au soir des élections, nous te vomirons dans le silence des urnes, dans le calme et la discipline…»

Dégouté du comportement des dirigeants actuels de la Côte d’Ivoire, Dr Alain Tailly a publié cette contribution qui donne à réfléchir sur sa page facebook.

AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Il dit : «Si tu es PRÉSIDENT de la République et que tu es incapable d’empathie et de compassion à l’égard de ceux qui souffrent déjà, multipliant les taxes, les augmentations sur les produits vitaux (eau, électricité, carburant), les interdictions  (véhicules France aurevoir), les destructions de biens et maisons sans sommation, sans ménagement ni accompagnement pour un prompt déménagement ; si tu PRÉSIDES ainsi à nos malheurs, à nos douleurs et à nos terreurs, de jour comme de nuit, au jour du jugement, au soir des élections, nous te vomirons. Et nous te le dirons dans le silence des urnes. Dans le calme et la discipline».

AUX MINISTRES DE LA REPUBLIQUE

Il dit : «Si tu es MINISTRE de la République et que tu es ignorant du vrai sens de ce mot illustre, de cette noble fonction. Si tu ne sais pas que le vrai ministre est le premier des serviteurs, c’est-à-dire, une personne affable, compatissante, disponible, humble, toujours à l’écoute et au service des autres et œuvrant pour assurer sécurité, paix et bien-être aux autres, alors tu es SINISTRE, une personne indigne de nos honneurs et de notre considération».

AUX MAIRES DES COMMUNES

Lire aussi:  Pdci-Rda/Les militants prennent d’assaut le siège de Port-Bouët/Alain Adja (délégué) : «Mobilisez-vous pour protester contre ce qui est en train de se faire…»

Il dit aussi : «Si tu es MAIRE et que tu n’as pas le cœur d’une MÈRE, un cœur aimant, charitable, bienveillant, apportant nourriture et sécurité à ses enfants, ayant une clairvoyance pour les prévenir des mille dangers de la vie et capable de se sacrifier pour les sauver du danger. Si tu estimes trop vil et humiliant de chausser tes bottes pour marcher dans la boue, rentrer dans les baraques obscures qui nous servent de maisons, remuer notre misère et nettoyer nos malheurs à la force de tes bras, alors tu es une MARÂTRE, un mauvais maire et nous te le diront dans les urnes».

AUX DEPUTES DE LA NATION

Les députés ne sont pas en reste. Il leur dit : «Si tu es DÉPUTÉ de la Nation, et que tu n’as pas conscience que nous t’avons délégué notre pouvoir pour veiller sur les intérêts généraux du pays, ainsi que sur la paix, la sécurité et le bien-être du peuple. Si tu es un élu du peuple, incapable de réfléchir et d’agir pour le peuple, alors tu es DÉPITÉ. Si tu n’es pas à même d’être une force de contrôle de l’Exécutif, un censeur de la mauvaise gouvernance, une sentinelle du Trésor public, un moteur de la vie civique, tu es indigne de la Nation et de la confiance du peuple. Tu es DÉPISTÉ, comme un fléau, une maladie. Tout député est un contre-pouvoir qu’il se doit d’exercer, avec courage, au nom du peuple!»

AU PEUPLE

Il avertit le peuple : «Si tu es le PEUPLE et que tu as de tels dirigeants, sources et causes de tes souffrances et de tes malheurs, continue de te taire si tu aimes souffrir, sinon éveille-toi, reveille-toi,  lève-toi et travaille à te construire un meilleur avenir, si tu veux vivre et bien vivre! Si tu es le PEUPLE, saches que le changement viendra de toi et de moi, car c’est l’addition de nos colères, de nos critiques, de nos oppositions, de nos révoltes, de nos propositions, de nos actions, de nos exigences, et de nos votes-sanction qui produira le changement. Et ça, tu LE PEUX, toi le peuple!»

Lire aussi:  Côte d’Ivoire-Grosse perte pour le Fpi: Arrêt cardiaque, Marcel Gossio, baron du Fpi, est décédé ce dimanche 21 octobre, à Abidjan

GRO avec Dr Alain Tailly

Laisser un commentaire