Dictature ouattarienne: Le RHDP menace de violer les procédures pour arrêter Bédié, les femmes du PDCI se constituent en bouclier humain

Dictature ouattarienne: Le RHDP menace de violer les procédures pour arrêter Bédié, les femmes du PDCI se constituent en bouclier humain

Les dirigeants du régime dictatorial Ouattara-RHDP se mettent au-dessus des lois ivoiriennes. Ils violent constamment la Constitution et les Codes de procédures judiciaires de la République. Malgré leur immunité et sans procédure due à leur rang, des députés de la Nation ont été arrêtés depuis décembre 2019, sans jugement, croupissent dans les geôles de la dictature ouattarienne.

Ainsi, suite aux menaces proférées par les cadres du Rhdp contre le président Bédié, les femmes éprises de paix se sont constituées en bouclier humain depuis le samedi 15 août 2020, à la résidence du président Bédié pour protéger leur Chef, celui qu’elles présentent comme l’espoir de tout un peuple.

Le président du PDCI-RDA Henri Konan Bédié peut donc compter sur les braves femmes de son parti dans le combat pour la restauration de l’Etat de Droit en Côte d’Ivoire.

Le président Henri Konan Bédié, homme de Paix, d’amour et de cohésion sociale, touché par cette initiative, a tenu à saluer publiquement ces femmes, ce lundi 17 août 2020 et les a encouragées à rester mobilisées.

«Je voudrais vous remercier, vous êtes de braves militantes», a dit le président du PDCI-RDA, dans des cris stridents des femmes guerrières prêtes à tout pour protéger leur leader.

Il faut noter que le président Henri Konan Bédié, chef de l’opposition ivoirienne, est contre le projet de 3e mandat du président sortant Alassane Dramane Ouattara. Ce qui lui vaut le courroux de son ex-allié.

Lire aussi:  L’UDPCI répond au directeur exécutif du RHDP: «Tout porte à croire que le mercantilisme sous-tend l’engagement politique de Bictogo»

GRO

Laisser un commentaire