Détenue depuis le 03 novembre: «Valérie Yapo est dans une situation difficile à la MACA», selon Miss Amani

Détenu depuis le 03 novembre: «Valérie Yapo est dans une situation difficile à la MACA», selon Miss Amani

Une semaine après son arrestation à la résidence du président Henri Konan Bédié, la Secrétaire exécutive Valérie Yapo, seule femme parmi les cadres PDCI-RDA détenus à la MACA ne respire pas la pleine forme. Yapo Valérie selon notre source est mal en point.

Selon une source proche de l’univers carcéral, du mardi 3 au vendredi 6  novembre Yapo Valérie est resté dans une salle  vague à la préfecture de police, sans changer de vêtements et avec une alimentation  qui laisse à désirer faute de visites. Face à cette situation, Miss Amani coordonnatrice des femmes Sg de sections du PDCI-RDA est montée au créneau ce lundi 9 novembre 2020.

«Nous demandons la libération sans conditions de tous les détenus politiques, notamment les femmes dont la secrétaire exécutive du PDCI-RDA Yapo Valérie. La Côte d’Ivoire est un pays démocratique donc rien ne saurait justifier la détention de femmes pour avoir exprimé leurs opinions politiques. Yapo Valérie, Pulchérie et tous les femmes détenus ont le droit d’exprimer librement leurs opinions», a fait savoir Miss Amani Marie Jeanne.

Après le vice-président Ouassénan Koné et le ministre Jean Louis Billon, les femmes du PDCI-RDA ont tenu à apporter leur soutien aux détenus politiques non sans prendre à témoin l’opinion nationale et internationale sur le sort de  la gente féminine à la Maca. 

Pendant ce temps, la Secrétaire exécutive en charge de la culture et de la Francophonie du PDCI-RDA, toujours dans les liens de la détention, garde cependant la sérénité et croit en des jours meilleurs. 

Pour rappel outre Valérie Yapo, le député et président du groupe parlementaire du PDCI-RDA, Maurice Kakou Guikahué,  les sénateurs Seri Bi N’Guessan et Bassy Koffi, N’dri Pierre Narcisse (dircab du président Bédié), Alex Yao (journaliste à PDCI24TV) arrêtés le  3 novembre sont toujours en détention à la Maca.  Pour rappeler la présidente nationale des femmes secrétaire de section, Miss Amani, demande la libération immédiate de Valérie Yapo et de tous les prisonniers politiques.

Avec B. Koffi.

Laisser un commentaire