Décapité à Daoukro: Les assassins de N’guessan Toussaint arrêtés et mis sous mandat dépôt

Selon l’Agence ivoirienne de presse (AIP), les assassins du jeune N’guessan Koffi Toussaint, 34 ans, tué et décapité, le 9 novembre 2020 à Daoukro, suite aux événements post-électoraux liés à la présidentielle d’octobre, ont été appréhendés et placés sous mandat de dépôt.

Le média d’Etat pro-gouvernemental rendant compte écrit que l’information a été livrée à la presse, vendredi 30 avril 2021, par le procureur Adou Richard, lors d’une conférence de presse qu’il a animée au Palais de justice du Plateau, à Abidjan.

L’AIP rapporte les propos du procureur Richard Adou: “Nous avons retrouvé ces personnes. Elles ont été appréhendées et placées sous mandat de dépôt. Tous ceux qui ont participé à la décapitation de ce jeune sont en détention”, a indiqué, selon l’AIP,  le procureur.

Une vidéo diffusée à l’époque sur les réseaux sociaux avait provoqué une vive indignation. On y voyait plusieurs individus donnant des coups de pied dans la tête décapitée de la victime.

Selon le bilan officiel, au moins 87 personnes ont été tuées et 484 autres blessées dans les violences survenues lors des évènements liés à l’élection présidentielle d’octobre 2020.

GRO

Lire aussi:  PDCI-RDA: Importante réunion du comité d’organisation de la convention d’investiture

Laisser un commentaire