Daoukro/Patrick Achi (PM), depuis la résidence de Bédié: «Ce matin, je suis venu accomplir un devoir»

ACHI PATRICK REÇU PAR LE PRESIDENT BEDIE A DAOUKRO-Le Premier ministre, Patrick Achi, a été reçu, en audience, ce vendredi 4 juin 2021, à Daoukro, par le Président Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda.

C’est un Premier ministre visiblement fier et détendu qui s’est présenté à la presse, à l’issue de l’audience avec le Sphinx de Daoukro. A la question de savoir le contenu des échanges, le locataire de la Primature dira: «Comme vous le savez, Monsieur le Président Bédié a perdu un collaborateur proche qui est Konan Henri. Konan Henri était également pour moi non seulement un ami mais un frère avec lequel nous avons entretenu des relations extrêmement affectueuses.»

Et d’expliquer : «A un moment de ma vie, j’ai pratiquement vécu au quotidien avec lui. Par la suite, nos relations sont restées tout aussi étroites. Il a été, jusqu’à ce qu’il soit atteint par la maladie, le collaborateur quotidien, intime et immédiat du Président Bédié. Bien sûr, sa maladie l’a éloigné de Daoukro à Abidjan, où nous continuons de nous voir. Très honnêtement, c’est avec surprise, consternation et affliction que nous avons appris son décès subit ».

Il a poursuivi pour dire: «En pareille circonstance, la coutume veuille que nous soyons présents aux côtés de la famille. Au cours des obsèques, il s’est trouvé que moi-même, je me trouvais à l’extérieur du pays. Bien sûr que j’ai appelé le Président Bédié ainsi que son épouse pour leur transmettre mes condoléances. Mais, toujours comme le veut la coutume, quand la proximité est aussi grande avec le défunt, les condoléances à distance ne sont pas suffisantes. Il faut venir soi-même physiquement partager la compassion et traduire de vive voix les sentiments qui nous animent.»

Lire aussi:  PDCI/ Courriers et Décisions: Bédié met de l’ordre au SE, CP, CGSE et au CMDR

Il a donc justifié sa présence à Daoukro par ceci : «De retour donc de l’étranger, mon calendrier m’a permis ces jours-ci de pouvoir faire le déplacement à Daoukro. J’en ai donc informé le Président Bédié qui a trouvé cela normal connaissant nos relations avec Konan Henri. Ce matin, je suis donc venu accomplir un devoir. C’est traduire au Président Bédié et à la famille défunte mes sentiments sincères de condoléances et ma compassion ».

Par ailleurs, le Premier ministre a ajouté être porteur d’un message du Président Ouattara. «J’ai saisi, puisqu’informé de ce que je venais, le Président de la République, SEM le Président Alassane Ouattara qui m’a également demandé de transmettre au Président Bédié ses salutations chaleureuses et fraternelles. C’est ce que j’ai fait. Telle est donc l’économie de la rencontre que nous eue ce matin », a-t-il conclu.

Gilles R. OMAEL avec Dircom PDCI

🔥3 Vues | Lectures

Laisser un commentaire