Daoukro: Des femmes SG de section PDCI demandent pardon à Bédié… «Nous n’avons pas su vous défendre»

Belle communion, samedi 05 juin 2021, à Daoukro, entre le Président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié et les femmes de la Coordination des Secrétaires générales de section dudit parti. Elles ont effectué le déplacement d’Abidjan à Daoukro pour, disent-elles, réaffirmer leur soutien au Président Bédié et lui traduire leur compassion, lors des événements du 03 novembre 2020.

Pour la circonstance, le Président Bédié avait à ses côtés, la Secrétaire exécutive du Pdci-Rda chargée des femmes, Adèle N’Dabian. Celle-ci s’est, d’emblée, réjouie de la mobilisation de ses amazones avant de dire sa disponibilité au Président dans la mission à elles confiée.

«Je me réjouis d’être parmi vous  à l’occasion de la visite que vous rendez au Président Henri Konan Bédié pour le remercier de l’autorisation qui vous a été donnée de constituer votre groupe, à savoir la Coordination des secrétaires générales de section des femmes Pdci », a-t-elle indiqué avant de saluer cette initiative qui, à l’en croire, traduit l’engagement de ses sœurs à rechercher les voies et moyens pour servir de manière efficace le parti septuagénaire.

Poursuivant, elle a exhorté la Coordination des femmes à travailler davantage pour relever encore des défis. Et ce, en s’appuyant sur les orientations du     Président Bédié.

Lire aussi:  Enrôlement massif en Côte d’Ivoire: Justin Doua Goré interpelle et prévient l’opposition…

«Celui qui bâtit sa maison sans fondation n’arrive jamais  à faire un toit. Que faire de la première brique lorsqu’il manque les fondations pour construire la maison? Continuez  la construction de notre maison sur des fondations solides, mesdames les Secrétaires générales de section. Femmes, nous devons croire en nos capacités pour porter haut les idéaux qui nous animent. Il faut se réinvestir et faire vivre les valeurs du Pdci-Rda en ce monde si complexe et si dur pour nos concitoyens. Nous sommes interpellées sur notre identité du parti, nos rôles de militantes, notre vision, tout ce qui fonde un engagement politique dans son approche la plus noble », a-t-elle lancé.

Miss Amani,  porte-parole des femmes Secrétaires générales de section, s’est également réjouie de cette rencontre chez le président Bédié.

«Ce samedi 5 juin 2021  est un grand jour pour nous femmes réunies au sein de la coordination nationale des femmes Secrétaires de section. Car nous nous retrouvons chez notre président, le digne et authentique héritier, nommé Iso 901 du président Félix Houphouët-Boigny et ce, de son vivant et non chez une copie pâle autoproclamée et de surcroît à titre posthume», a-t-elle indiqué.

Elle a également saisi l’occasion pour dire sa compassion et celle de ses sœurs au Président après l’épisode triste du 03 novembre 2020. «Monsieur le Président, c’est pour nous l’occasion de vous saluer et vous dire Yako suite aux tristes événements du mardi 3 novembre 2020 où l’ingratitude la plus ignoble et le plus inimaginable s’est manifestée à votre domicile par l’arrestation de vos proches ainsi que de vos collaborateurs mais surtout de votre séquestration. Oui monsieur le président,  ce jour-là nous étions parmi ceux qui étaient à deux pas de votre domicile, empêchés d’avoir accès à votre résidence, nous avons été refoulés et gazés à plusieurs reprises par les encagoulés. Nous avons été les témoins vivants mais impuissants face à ces cargos de ces encagoulés déchaînés, munis d’échelle pour escalader votre clôture. C’est pourquoi nous venons ce jour pour témoigner notre affection et vous dire nanan Yako, mais, surtout pour vous demander pardon car ce jour-là nous n’avons pas su vous défendre comme il se devait», a-t-elle déploré.

Lire aussi:  Côte d'Ivoire: Webb Fontaine out of Abidjan… ou Ouattara chasse l’ex-époux de sa fille, Fanta, du PAA

En retour,  le Président Bédié, tout en remerciant ses amazones pour le déplacement à Daoukro, les a invitées à poursuivre la marche pour la redynamisation du parti doyen.

«Mes chères sœurs militantes du Pdci, mes chères sœurs secrétaires de section du Pdci, je vous souhaite la bienvenue à Daoukro, cette ville martyr. Vous êtes à la base, le socle du Pdci-Rda en tant que Secrétaire de section. Vous êtes chargées de la vie, de l’animation de ce parti à la base. Votre travail est immense, votre travail est un travail de défis.  C’est un travail exaltant malgré les difficultés sur le terrain. Contre toutes ces difficultés, vous avez opposé une volonté forte de réussir et vous avez réussi. Les décorations qui vous ont été décernées récemment témoignent de votre réussite. Vous êtes aussi non seulement l’origine mais l’avenir du Pdci-Rda», a indiqué le Sphinx de Daoukro.

GRO avec Dircom PDCI

Laisser un commentaire