Daoukro: Des chefs traditionnels Agni-Djuablin, Agni-Bona et Abbey confient une mission à Bédié

Rencontre conviviale et fraternelle, samedi 12 juin 2021, à la résidence du Président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, à Daoukro. Il y recevait une forte délégation composée des chefs Agni-Djubalin, Agni Bona et des chefs Abbey, conduite par le député d’Agnibilékrou Sous-préfecture, Jean Michel Amankou.

Nommé il y a quelques temps, membre du Secrétariat exécutif chargé des mouvements et groupements associatifs, l’honorable Jean Michel Amankou et les peuples Agni de l’Indenié-Djuablin sont allés exprimer leur reconnaissance au Président  et lui réitérer leur soutien pour ses actions en faveur des fils de la région et pour ses actions en faveur de la paix en Côte d’Ivoire.

Visiblement heureux, l’honorable Jean Michel Amankou s’est refusé de lire un discours et s’est adressé avec son ‘’cœur’’ au Sphinx de Daoukro. «Monsieur le Président, en pareille circonstance l’orthodoxie voudrait que je prononce un discours écrit. Mais, je voudrais sincèrement en ce jour béni, vous parler avec mon cœur. Avec le cœur, puisque je vous voue une très grande admiration. Je suis accompagné, de mes parents, du Roi des Agni-Bona, d’une forte représentation des Agni du Djuablin et du pays Abbey. Je suis là ce jour, Monsieur le président pour vous dire merci, pour vous exprimer toute ma gratitude pour le choix porté sur ma modeste personne pour assurer la charge de la direction des mouvements de soutiens au niveau du Pdci Rda.

Lire aussi:  Lutte contre le Covid-19/L’écrivain Macaire ETTY, écœuré et indigné, s’adresse droit dans les yeux à Alassane Ouattara: «Je vous conseille d’ouvrir les oreilles…»

Excellence, le fils que je suis, l’admirateur que je suis, j’ai connu le funeste coup d’Etat de 1999. Lorsque vous nous receviez, mon père et ma mère, j’ai eu à faire l’historique de mon combat contre l’injustice, le désordre et cette grève de la faim que j’ai eue à conduire dans le temps pour exiger de la junte militaire votre retour et le respect de la légalité constitutionnelle.

Car,  vous êtes un homme de droit, de justice et de droiture. Nous qui sommes vos fidèles, nous nous chargeons de suivre vos pas», a indiqué le député d’Agnibilékro Sous-préfecture, avant de céder le pupitre au porte-parole des chefs traditionnels, Massi Adou. 

«C’est sa Majesté qui nous charge de venir vous dire infiniment merci pour la victoire de notre fils aux élections législatives de mars 2021 et vous témoigner de notre infinie reconnaissance et vous exprimer notre indéfectible attachement », a-t-il expliqué avant de souhaiter et de mettre le président Bédié en mission pour le retour aux affaires du Pdci-Rda afin que la Côte d’Ivoire retrouve ses valeurs.

En retour, le Président Bédié, après avoir rappelé le lien étroit entre lui et le peuple Agni d’Agnibilékrou, dans toute sa composante, a rassuré ses hôtes quant au retour du Pdci-Rda pour que la Côte d’Ivoire retrouve ses repères.

Lire aussi:  Kouamé Yao Séraphin (maire Pdci) recadre Alassane Ouattara: «Le renouvellement des générations doit se faire en temps de paix, pas en temps de crise»

«Majesté, Honorable chefs coutumiers, mesdames et messieurs, tous à vos grades réunis, ce que je voudrais souligner en particulier, c’est la chaleur des relations qui me lie au peuple d’Agnibilékro. Et cela, depuis le temps où le Ministre de l’Economie et des Finances et le Président Félix Houphouët-Boigny se sont rendus aux funérailles de l’ancien chef Kouao Bilé.

Depuis ce jour, nos relations allaient grandissantes, se renforçant, se fortifiant. Vous êtes donc les bienvenus sur les traces du défunt Kouao Bilé.

Aujourd’hui, nous sommes à une situation où le peuple ivoirien vit et subit de nombreux affronts, connait des difficultés: les délestages, les coupures d’eau… Tout cela résulte d’un manque de prévisions. C’est tout cela, y compris la cherté de la vie qui fait que vous désirez le changement. Le PDCI-RDA se tient prêt à piloter ce changement », a rassuré le Président Henri Konan Bédié.

GRO avec Dircom PDCI

🔥0 Vues | Lectures

Laisser un commentaire