Côte d’Ivoire/Prison: Qui va offrir une première ambulance à la Maca ? Le responsable lance un appel urgent…

Côte d’Ivoire/Prison: Qui va offrir une première ambulance à la Maca ? Le responsable lance un appel urgent…

Un journaliste a dit un jour à un ministre qu’il lui rend -à lui (ministre) et à tout le gouvernement- un grand service à travers la satire qui leur permet de se corriger et de mieux orienter leurs actions. Cet auteur n’a jamais été récompensé, mais il le fait et continue de le faire. Pour la nation…

Aujourd’hui pour commencer, il est bon qu’on saisisse ensemble la définition de ce petit mot que les uns et les autres prononcent presque tous les jours : MACA, qui signifie « Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan ».

Une fois que les campagnes électoralessont ouvertes, les hommes politiques sont très ou trop/plus occupés à aller chercher les voix dans les villes, villages, quartiers et campements pour se faire élire. Ils y feront d’énormes cadeaux de toutes sortes. Une chose est sûre, en général les prisonniers n’ont pas le droit de voter.

Les politiques n’y vont donc pas faire campagne malgré le nombre important de personnes emprisonnées.Parmi les candidats aux élections, vous trouverez mêmes des anciens prisonniers qui sont devenus des autorités dans ce pays.

LA MACA N’A PAS D’AMBULANCE. C’EST NORMAL ÇA ?

Il est bon de rappeler que la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) sise à Yopougon, avait reçu la visite d’une délégation du Rotary club Abidjan Akwaba conduite par sa présidente Michelle Beugré. Les hôtes de la plus grande prison de Côte d’Ivoire avaient ce jour-là dans leurs bagages plusieurs cartons de gel hydro-alcoolique et d’autres produits hygiéniques.

Lire aussi:  Alerte/Côte d’Ivoire : Après 7 morts, Divo craint de nouvelles violences…

Le responsable de la Maca qui n’était pas seul puisqu’il y avait les lieutenants Kambou et Diané, a souligné que tout acte de bienfaisance en faveur de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan est toujours bien accueilli. Il a, ce jour-là, évoqué le manque d’ambulance et souhaité que le Rotary porte un regard sur ce besoin urgent de l’établissement pénitentiaire.

Rappelons qu’à la Maca, il y a plus de 8000 détenus et y travaillent environs 303 agents. Du beau monde !

Antoine EDO

Laisser un commentaire