Côte d’Ivoire: Les 3 grandes vérités de JYEE à Adama Bictogo, un lieutenant de vaisseau fantôme en totale déroute

Côte d’Ivoire: Les 3 grandes vérités de JYEE à Adama Bictogo, un lieutenant de vaisseau fantôme en totale déroute

La sortie sur TV5 d’Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP, n’a pas laissé Jean-Yves ESSO ESSIS, membre du Bureau politique du PDCI-RDA, sans réagir. Sa lettre ouverte.

Monsieur le Directeur Exécutif du RHDP,

Invité du Magazine “Et si vous me disiez la vérité” de madame Denise EPOTE, sur TV5 ce dimanche 19 juillet 2020, il vous a été donné l’opportunité de faire un hommage appuyé à l’œuvre de ce grand commis de l’Etat qu’était le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly et, par la même occasion, de rattraper la sortie lamentable du porte parole du gouvernement sur le verdict rendu par la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) qui donne, sans ambiguïté aucune, injonction à l’Etat de Cote d’Ivoire de reformer la CEI centrale et de rééquilibrer la présidence des CEI locales avant toute élection dans le pays et ce, dans un délai n’excédant pas 3 mois.

Que nenni !

À la place nous avons assisté à un de vos exercices favoris : la surenchère de contrevérités et d’anathèmes jetés sur vos opposants.

Vous avez excellé, comme à l’accoutumée, dans la provocation, l’outrecuidance, le dénigrement, l’arrogance, la suffisance et le mépris des autres.

Ce n’est pas que nous attendions de vous un supplément d’âme pour paraître moins clivant, mais nous avons osé croire que votre culture de l’outrance aurait été quelque peu atténuée par le deuil récent qui a montré la très forte unité de notre pays face à un malheur commun, à travers ses nombreuses régions représentées à Korhogo pour accompagner notre illustre disparu à sa dernière demeure.

Lire aussi:  PDCI RDA OUMÉ - Municipale 2018/ Dépôt de candidature de Lagui Kouassi Joachim : Les femmes, les jeunes, les Sg de section et la jeunesse du Fpi en soutien

Hélas, mille fois hélas…

Cher monsieur BICTOGO,

Passons donc sur votre interprétation fallacieuse du verdict rendu par la CAHDP et sur toutes les autres bondieuseries que vous avez énuméré sur le processus électoral.

Ce qui a attiré notre attention et suscité notre courroux, c’est votre affirmation que l’opposition considère qu’il y a certains ivoiriens de race pure et d’autres de race impure. Quelle honte de dire cela sans sourciller!

Si vous avez encore une once d’honnêteté, une audition parfaite et une vue acceptable, ouvrez grand vos yeux et vos oreilles pour lire au plus profond de vos pupilles et entendre à l’extrême limite de vos tympans, les vérités vérifiables suivantes :

1. Première vérité.

Le RHDP a divisé les Ivoiriens en 2 catégories :

– la catégorie des ivoiriens de race pure RHDP en quantité infinitésimale profitant allègrement et goulûment d’un système exclusivement dédié à leur service et,

– la catégorie des millions d’autres ivoiriens de la masse populaire, de race impure, qui devraient d’ailleurs être heureux et se réjouir d’avoir des ponts inondables et des routes biodégradables, des poses de première pierre d’université, des centres hospitaliers dotés de plateaux techniques tellement high-tec que les soins des “purs” se font à l’étranger.

2. Deuxième vérité :

Un Ivoirien qui n’est pas RHDP doit libérer ses fonctions publiques selon votre formule consacrée du “tabouret” à rendre sous peine de se voir infliger une pression irrésistible pouvant parfois mener jusqu’à la depression et au trépas.

Lire aussi:  Présidentielle/Marcel Amon-Tanoh, ‘’droit dans les yeux’’, annonce les couleurs à Alassane Ouattara: «L’émergence selon la BM et le FMI, ce n’est pas ça l’Emergence»

3. Troisième vérité :

Le RHDP détient le Record Guinness du nombre d’ivoiriens emprisonnés pendant une gouvernance. Aucun régime n’a fait pire en matière de restriction des libertés fondamentales.

Monsieur le Directeur,

Le chapelet des agressions du RHDP, dont vous êtes le Directeur Exécutif, contre le peuple ivoirien permettrait de faire un rosaire sans pause pendant une décennie entière.

Nous comprenons aisément qu’on ne puisse pas vous demander à vous, le cardinal du gré-à-gré obscur, de donner le sacrement de réconciliation aux ivoiriens, mais de grâce, respectez la mémoire de votre Lion disparu, notre Premier Ministre, et taisez vous…

Laissez aux voix mieux autorisées, en matière d’apaisement, le soin de prendre la parole dans ces moments délicats et hautement sensibles.

Toute votre carrière et ses affaires scabreuses dans toute la sous-region ouest africaine nous ont déjà permis de nous faire une religion de votre aversion pour la bonne gouvernance et l’équité. On le sait, vous excellez plutôt dans la gestion du déchet…toxique de préférence.

Cher monsieur,

À la vérité, votre sortie est le cri de coeur d’un lieutenant de vaisseau fantôme, en totale déroute, qui utilise la méthode COUÉ pour rasséréner ses militants complètement déboussolés.

A la vérité, votre sortie est un aveu d’échec total du basculement générationnel tant prôné par votre gourou.

Lire aussi:  Mougnan (Djékanou): Comment Amedé Kouakou et le RHDP ont été humiliés... vérités crues des populations

A la vérité, votre sortie est une énième pleurnicharderie pour faire entendre vos suppliques à votre gourou afin qu’il se fourvoyât dans le chemin sans issue d’un troisième mandat anticonstitutionnel et illégitime, de l’avis même des plus grands experts juridiques de votre parti.

J’ose croire que le Président Ouattara ne succombera pas aux sirènes malheureuses de vos envies et qu’il restera fidèle à sa parole, cette fois ci, et aux principes de la constitution qu’il a lui même décidé de faire voter librement en 2016

En attendant, nous vous prions de noter que les autres ivoiriens, les non RHDP, ne garderont de vos propos qu’une trace fugace tout en ayant le secret espoir qu’enfin quelqu’un de responsable, au sein de votre immensément petit RHDP, viendra nous parler d’amour et de réconciliation entre ivoiriens.

Bien à vous.

Jean-Yves ESSO ESSIS (JYEE)

Inspecteur du PDCI-RDA

Membre du BP du PDCI-RDA

Président des Cadres Dynamiques du PDCI

Laisser un commentaire