Côte d’Ivoire : Le fonds koweïtien se fait attendre, le chèque de Paris aussi…

Côte d’Ivoire : Le fonds koweïtien se fait attendre, le chèque de Paris aussi…
Les autorités ivoiriennes n’ont toujours pas reçu les 300 milliards F CFA (530 millions $) promis par le Koweït pour moderniser – entre autres – Abobo, commune d’Abidjan. Alassane Ouattara est toujours en négociation avec l’émir cheikh Sabah al-Ahmad al-Jaber al-Sabah sur ce dossier. Une partie de ces fonds est réservée à la construction d’un centre hospitalier universitaire (CHU) avant 2020, date de la prochaine présidentielle. Ils doivent indirectement permettre de reconquérir l’électorat de ce fief pro-Ouattara ayant boudé les dernières municipales du 13 octobre.

Gon Coulibaly attend le chèque de Paris
Le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, par ailleurs ministre du budget et du portefeuille de l’Etat, scrute chaque jour son écran d’ordinateur pour s’assurer de l’appui que Paris doit verser avant la fin de l’année pour permettre de boucler le budget 2019. La France a été sollicitée à hauteur de 40 millions € via un Contrat de désendettement et de développement (C2D). La Banque mondiale doit également apporter près de 90 millions € (59 milliards F CFA).
La Lettre du Continent N°787 du mercredi 31 octobre 2018

Lire aussi:  Développement, modernisation et professionnalisation des métiers en Côte d’Ivoire: Un contrat signé pour booster l’artisanat

Laisser un commentaire