Côte d’Ivoire: Kablan Duncan, candidat du PDCI-Renaissance, à la présidentielle d’octobre 2020?

Côte d’Ivoire: Kablan Duncan, candidat du PDCI-Renaissance, à la présidentielle d’octobre 2020?

Marcel Amon-Tanoh, ex-ministre des Affaires étrangères, ex-bras droit d’Alassane Ouattara, a démissionné. Il veut se porter candidat à la prochaine présidentielle.

Kouadio Konan Bertin dit KKB, ex-député de Bort-Bouët, ex-conseiller spécial du président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, a démissionné. Il s’est porté candidat à l’investiture de son parti pour la présidentielle d’octobre prochain. Sa candidature ayant été rejeté par le Comité de candidature, l’ancien président de la Jeunesse du PDCI-RDA veut se porter candidat indépendant.

Voilà Daniel Kablan Duncan, vice-président de la République et bras droit d’Alassane Ouattara, qui vient d’ajouter ‘’ex-‘’ à sa fonction en démissionnant pour des ‘’raisons personnelles’’. Ses bonnes relations avec le Président de la République ne sont plus bonnes.

Le fauteuil présidentiel attise beaucoup de convoitises. Et Duncan qui a été à un pas de ce fauteuil va-t-il se porter candidat pour le compte de son mouvement ‘’PDCI-Renaissance’’ ?

Certains y répondent par l’affirmative. «Pour moi la démission de Duncan est stratégique. Il va être candidat au nom du PDCI-Renaissance. KKB candidat indépendant. Tous les deux vont surfer sur l’électorat PDCI-RDA pour le diviser. Ainsi Affi N’guessan divise l’électorat du Fpi, KKB et Duncan divisent les voix du PDCI et le tour est joué au premier tour. Le RHDP se proclame vainqueur. Soyons vigilants. C’est une stratégie du RDR», affirme et prévient un cadre du PDCI-RDA.

Pour un autre cadre du même parti, «Duncan a plusieurs fois été humilié par les dirigeants de son nouveau parti politique le RHDP. Il ne se sent plus à l’aise là-bas. Il veut revenir dans sa famille politique d’origine qui est le PDCI-RDA. Il ne peut plus être candidat au PDCI, car le PDCI s’est déjà choisi un candidat en la personne du président Henri Konan Bédié. S’il veut être candidat, il ne pourra le faire que sur la bannière PDCI-Renaissance, mais j’en doute fort parce que ce n’est pas un homme d’élections.»

Lire aussi:  «UNE VISITE A BRUXELLES ET UN GRAND PAS POUR LA RECONCILIATION NATIONALE» (COORDINATION PDCI RDA PARIS LA FAYETTE)

«Si Duncan démission du RHDP pour revenir au PDCI-RDA, je pense qu’en tant qu’homme d’honneur, il viendra réparer son erreur et non s’humilier encore dans une élection, juste pour faire perdre le PDCI-RDA. S’il voulait d’aventure se venger, ce serait de venir aider le PDCI-RDA à reprendre le pouvoir d’Etat aux mains du RHDP, parce qu’il s’est trompé de bonne foi et il a été humilié sur toute la ligne par les dirigeants du RDR au RHDP. C’est ma conviction», réagit un jeune cadre de la ville de Grand-Bassam dont Daniel Kablan Duncan est le député, depuis 2016.

‘’Qui a bu, boira’’ ou ‘’qui a trahi, trahira’’, mais aussi, ‘’l’homme ne doit pas à l’hérédité ce que l’animal doit à ses parents’’, ont dit des penseurs.

Gilles Richard OMAEL

Laisser un commentaire