Côte d’Ivoire: Dur, dur d’être homme d’Affaires proche de l’opposition…comment Alassane Ouattara a choisi ‘’ses businessmen’’ pour Sotchi

Côte d’Ivoire: Dur, dur d’être homme d’Affaires proche de l’opposition…comment Alassane Ouattara a choisi ‘’ses businessmen’’ pour Sotchi

Au moment où les businessmen trop proches de l’opposition sont mis à la diète, Alassane Ouattara n’a choisi que des proches pour l’accompagner au sommet Russie-Afrique.
La délégation qui accompagnera le chef de l’Etat ivoirien au sommet Russie-Afrique, les 23 et 24 octobre à Sotchi, n’est composée que de fidèles. Outre Adama Bictogo, à la fois directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, le parti présidentiel, et président du conglomérat Snedai, qui gère de nombreux contrats d’Etat, Alassane Ouattara a également demandé à Mohamed Sidi Kagnassi de l’accompagner en Russie. Fondateur de la Société des infrastructures modernes et de développement de la Côte d’Ivoire (SIMDCI), Kagnassi est un proche du couple présidentiel.
Troisième élu, Ahmed Cissé, qui préside le consortium C2I/Archi 2000, attributaire du marché de construction de la Bibliothèque de la renaissance africaine, un complexe comprenant un hôtel cinq étoiles de 177 chambres et une bibliothèque. La mise en œuvre du chantier, qui n’a pas encore débuté, est évaluée à 63milliards F CFA (96millions €). Également vice-président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Ahmed Cissé est un proche de Hamed Bakayoko, le ministre de la défense.
La Lettre du Continent N°810 du mercredi 23 octobre 2019
NB : Le titre est de la rédaction de africanewsquick.net

Laisser un commentaire