Côte d’Ivoire-Crise avec Ouattara: Or donc Guillaume Soro avait tout planifié… L’appel de EL Hadj Mamadou Traoré aux militants soroïstes de GPS

Côte d’Ivoire-Crise avec Ouattara: Or donc Guillaume Soro avait tout planifié… L’appel de EL Hadj Mamadou Traoré aux militants soroïstes de GPS

 

 

APPEL À LA SÉRÉNITÉ DES MILITANTS DE GPS

Chers tous,

Passée l’émotion des premiers jours assez mouvementés du Lundi 23 et du Mardi 24 Décembre, après avoir recoupé et traité toutes les informations qui nous sont parvenues en ce qui concerne le Président de notre mouvement politique Guillaume Soro ainsi que nos militants de GPS arrêtés, je puis vous rassurer que nous avons tous aujourd’hui le moral haut. Comme d’ailleurs notre leader et nos prisonniers politiques.

Si je vous dis que nous n’avions pas prévu ce scénario c’est que je vous ai menti.

Nous savions en effet qu’un mandat d’arrêt était en préparation contre notre leader.

Nous savions également que beaucoup des nôtres seraient arrêtés pour des inculpations liées à nos activités politiques.

Mais nous espérions que cela n’arriverait  pas car nous pensions naïvement peut-être que le RDR-RHDP ne commettrait pas les mêmes erreurs que le PDCI en 1999.

Hélas. Milles fois hélas, Jupiter est passé par là.

Ce que je peux dire à nos militants Soroistes, c’est de rester mobilisés et de ne pas se laisser aller au découragement.

Je voudrais également leur demander de ne pas céder aux provocations des cyber-activistes de nos adversaires qui, cachés derrière leurs claviers, se jouent les gros bras, les courageux et les dangereux.

Dans nos pays africains, la route vers le fauteuil présidentiel est semée de beaucoup d’embûches.

Souvenez vous des vertes et des pas mûres que le leader du RDR, ses proches lieutenants et ses militants que nous étions avions vues lorsque nous cherchions le pouvoir.

Ça n’a pas été facile.

Il en sera ainsi pour le leader de GPS, pour ses proches lieutenants et pour ses militants.

Que tous ceux qui rêvent ou qui accusent Guillaume Soro d’un coup d’État déchantent.

Lire aussi:  De la Libye à la Côte d’Ivoire: Sarkozy en difficultés, Ouattara esseulé!

A cause de la rébellion qu’il a conduite son nom est déjà gâté.

Il n’est plus prêt à gâter son nom une seconde fois avec un coup d’État.

Et par ces temps qui courent, ce serait un suicide que de penser à faire un coup d’État.

L’environnement international n’est pas propice à une telle action.

La CEDEAO et la communauté internationale ne cautionneront pas une telle action.

Guillaume Soro le sachant,il ne lui viendrait donc pas à l’esprit de tenter un coup de force qui serait voué inéluctablement à l’échec.

Il n’a d’ailleurs aucun prétexte légitime de penser à une telle opération puisque les sondages le désignent comme le favori des élections présidentielles d’Octobre 2020.

Pourquoi donc gâter son nom avec un coup d’État ?

Chers militants de GPS, nous vous demandons de rester mobilisés et debouts.

On nous demande de ne pas manifester ou même nous regrouper jusqu’en Janvier 2020.Le faire sera interprété par nos autorités et nos adversaires au pouvoir comme une atteinte à la sûreté de l’État, comme une incitation à la violence et comme des troubles à l’ordre public.

Et cela pourrait leur servir de prétexte pour nous faire arrêter et nous faire incarcérer.

Je souhaite donc que nous respections cette consigne pour montrer notre bonne foi et  notre esprit républicain.

Nous avons un canal idéal de mobilisation qui est le corps à corps vers nos électeurs sans tambours ni trompettes.

Nous avons également un autre canal de mobilisation que sont les réseaux sociaux qui sont aujourd’hui le baromètre de l’opinion nationale et le moyen le plus efficace de communication.

Utilisons ces moyens d’expression pour remobiliser nos troupes.

Mais faisons le dans la courtoisie et évitons au maximum les invectives et les provocations. Évitons également de répondre aux invectives et aux  provocations de nos adversaires.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire/Séquestrations et arrestations d’opposants politiques: La CDRP donne de la voix et dénonce

Les rapports de forces policières ne sont pas aujourd’hui en notre faveur. Et dans ce genre de situation il faut faire un replis stratégique. Comme le RDR l’a fait en 1999 lorsque la moitié de sa direction a été arrêtée et incarcérée pendant que son leader avait été contraint à l’exil à travers un mandat d’arrêt international lancé contre lui par le pouvoir de l’époque.

C’est le même scénario qui est reproduit par ceux qui en avaient été victimes il y a 20 ans ,jour pour jour de cela.

Guillaume Soro  a donc besoin de notre mobilisation,de nos  prières et de nos  bénédictions sans provocations.

Ce n’est pas être lâche que de se replier lorsqu’on a en face de soi une force policière contre laquelle l’on n’a pour le moment aucun moyen de neutralisation.C’est être plutôt réaliste.

Je ne commenterai pas pour le moment les chefs d’inculpation portés contre notre leader ainsi que trois de ses proches.

Mais ce que je peux vous dire c’est que Guillaume Soro n’a jamais eu l’intention de faire un coup d’État contre le régime qu’il a largement contribué à faire venir au pouvoir.

Le faire, ce serait être inconséquent avec lui même.

Et Guillaume Soro n’est pas un homme inconséquent.

Pour le moment, nous membres du Comité d’orientation et de Coordination de GPS,en quelque sorte son bureau politique encore en liberté grace à Dieu, gérons les affaires courantes.

Nous sommes à la disposition de tous les militants de GPS  qui voudraient avoir des orientations pour pêcher des électeurs en 2020.Mais sans regroupement.

Guillaume Soro a toujours l’habitude de dire que “Quand c’est dur, seuls les durs avancent “.

Militants de GPS nous sommes des durs.

Il n’y a donc pas de raison que nous n’avancions pas.

Une chose est sûre et certaine, c’est bien fait pour nos gueules.

Et grand merci à nos amis qui viennent d’augmenter la côte de popularité de Guillaume Soro en faisant de lui le leader de l’opposition.

Lire aussi:  L’Ambassadrice de Grande Bretagne en Côte d’Ivoire, Joséphine Gauld: «J’ai lu le discours du président Bédié avec beaucoup d’intérêt»

J’insiste et je persiste. Balle à terre le temps de laisser passer la tempête.

Le climat socio-politique est suffisamment tendu pour qu’on en rajoute.

Ne les provoquons pas.

Mais continuons de travailler sans tambours ni trompettes à pêcher des voix pour Guillaume Soro en Octobre 2020.

Et ne détestez pas ceux qui traquent et qui embastillent les Soroistes en ce moment.

Priez au contraire pour eux car Dieu passe en ce moment par eux pour élever Guillaume Soro et ses hommes.

Et je demande en toute humilité au Chef de l’État de lever  le mandat d’arrêt lancé contre Guillaume Soro, de libérer tous nos prisonniers politiques et de faire cesser toute traque contre Guillaume  Soro, ses proches et les militants de l’opposition.

Qu’il ne donne pas raison à ceux qui pensent qu’avec son avènement au pouvoir le Nord qui était soudé s’est divisé.

Qu’il ne donne pas raison à ceux qui pensent qu’avec son avènement au pouvoir, c’est le Nord qui a décidé de combattre le Nord.

J’en veux pour preuve la liste des prisonniers de GPS incarcérés aujourd’hui à la Maca.

En effet, sur 14 prisonniers,puisque l’un d’entre les 15 arrêtés a été libéré pour délit non constitué, 11 sont du Nord.

Et pourtant, pendant des décennies on nous a fait croire que ce sont les leaders politiques du Sud qui n’aimaient pas les gens du Nord.

Et que tant qu’ils seront au pouvoir, le Nord sera marginalisé, limogé et emprisonné.

Aujourd’hui nous constatons que nous avons été trompés et que nous nous sommes trompés de jugement.

Que Dieu nous éloigne de tout ce qui peut contribuer à perturber la quietude des ivoiriens en cette fin d’année.

 

Je vous remercie.

El Hadj Mamadou Traoré

Laisser un commentaire