Côte d’Ivoire-1er mai au Palais: Alassane Ouattara et Amadou Gon Coulibaly ont d’autres préoccupations que celles des populations… Ils bottent tout en touche

Côte d’Ivoire-1er mai au Palais: Alassane Ouattara et Amadou Gon Coulibaly ont d’autres préoccupations que celles des populations… Ils bottent tout en touche

 

Ce 1er mai 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui réagissait au nom du gouvernement et du chef de l’Etat Alassane Ouattara, aux discours des syndicats des travailleurs, ses interlocuteurs du jour, a fait fi de la question principale des factures domestiques soulevée par l’ensemble des syndicats qu’il n’a point évoqué dans son adresse. Amadou Gon Coulibaly a botté en touche en ignorant ce sujet faisant partie des préoccupations majeures des Ivoiriens relayées par les Centrales syndicales, selon notre confrère abidjan.net.

Pourtant, la quasi-totalité des Centrales syndicales qui ont pris la parole, à l’occasion de la traditionnelle célébration de la fête du travail ce vendredi 1er mai 2020, ont mis un point d’honneur sur l’annulation du paiement des factures CIE et Sodeci pour tous les ménages. Ils ont soumis cette doléance au chef du gouvernement ivoirien afin de soulager les ménages confinés à domicile et dont les montants des factures d’eau et d’électricité ont renchéri du fait de la crise sanitaire.

Ce mépris des préoccupations des travailleurs est la traduction de ce que le régime RHDP a ses préoccupations qui ne sont pas celles des populations.

Lire aussi:  Politique: Me Affoussiata Bamba-Lamine envoie une bonne flèche à Ouattara…de petites révélations sur son élection

GRO

Laisser un commentaire