Construction d’Agoras à Abidjan: Un contrat commercial signé

Construction d’Agoras à Abidjan: Un contrat commercial signé

Un contrat commercial vient d’être signé à l’Agora de Koumassi entre Danho Claude Paulin, ministre des Sports et Régis Charpentier, président de l’entreprise française Winwin Afrique, pour la construction de dix nouveaux complexes sportifs de proximité appelés « Agoras ».

Ce projet s’inscrit dans le plan national de développement du Ministère ivoirien des Sports, qui compte développer 91 complexes sportifs multifonctionnels de proximité sur tout le territoire national.

L’Agora est en effet, un espace communautaire dédié à la jeunesse. Elle est conçue par l’entreprise française Winwin Afrique et réalisée par la société française ALAMO du groupe Duval.

Considérant le sport comme vecteur de développement économique et social dans des pays où les jeunes représentent plus de la moitié de la population, l’Agora a pour ambition de développer dans les quartiers un écosystème social, culturel et économique.

En encourageant la pratique du sport, l’Agora a également pour but de faciliter l’accès à l’éducation, et à la santé et de développer l’entrepreneuriat et l’insertion des jeunes. Elle est aussi un modèle pour la ville durable.

La présence de panneaux solaires sur ses toits, l’utilisation de matériaux de récupération pour ses structures et son système de recyclage des déchets montrent son engagement pour un développement durable.

La première Agora a été inaugurée en décembre 2019, en présence notamment du vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, du Ministre des Sports, Danho Claude Paulin, du Président Français Emmanuel Macron et du ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire. Depuis, des jeunes s’y retrouvent, des boutiques et associations s’y sont installées, des événements musicaux, sportifs et festifs y ont eu lieu. L’Agora a suscité un si fort engouement que la France a décidé de s’engager à nouveau auprès de la République de Côte d’Ivoire avec un prêt du Trésor français de 27 millions d’Euros pour construire les 10 Agoras suivantes. Ce financement marque la continuité des relations étroites et amicales que les deux pays entretiennent.Il reste à espérer que d’autres partenaires financiers, bi et multilatéraux, financeront à leur tour les 80 Agoras restantes.

  Nathanaël Yao   Avec Tresor-Info  

Laisser un commentaire