Comité des chargeurs à Abengourou: Des retombées positives pour l’Indénié-Djuablin

Dans le cadre sa mission d’assistance aux chargeurs et de la mise en exergue de son Plan Stratégique de Développement 2016-2020, l’Office Ivoirien des Chargeurs (OIC) s’est engagé dans des actions d’envergure en faveur des opérateurs économiques et accroitre davantage son ancrage par l’installation des comités de chargeurs.

C’est dans cette optique qu’il a procédé à l’installation du comité des chargeurs d’Abengourou, récemment, à la salle de conférence de la Préfecture d’Abengourou par le conseiller technique, N’Doumé Jean-Patrick, représentant Sidibé Issoufou, Directeur général de l’OIC. Cette cérémonie a été présidée par le Préfet de la région de l’Indénié-Djuablin, Préfet du département d’Abengourou, Assamoi Florentin.

Selon une note du service communication des chargeurs ivoiriens, ce comité est composé des représentants des chargeurs professionnels, des transporteurs, des commerçants, des exportateurs et importateurs, des forces de l’ordre et des acteurs du développement économique.

C’est un cadre de concertation des acteurs de la chaîne des transports à travers lequel, ils échangent sur leurs difficultés afin de trouver avec l’appui de l’OIC, des solutions idoines et durables.

Son objectif principal est, toujours selon le service communication, de renforcer les activités d’assistance à l’endroit des acteurs du secteur du commerce et des transports.

Après l’installation des comités de chargeurs à San-Pedro en 2015 et à Bouaké en 2019, celui d’Abengourou qui vient d’être installé, aura pour mission de porter une assistance aux chargeurs que sont les importateurs, exportateurs et usagers des services de transports de la région de l’Indénié-Djuablin, dans le cadre de l’acheminement de leurs marchandises. Il sera également chargé de rapprocher et de créer un cadre de concertation des acteurs du commerce et du transport de la région ; d’œuvrer à améliorer l’environnement du commerce et du transport ;de soutenir les acteurs dans la recherche de solutions aux difficultés rencontrées ; de faciliter les transports, de traiter et de mettre à la disposition des chargeurs, des informations techniques sur le transit des marchandises.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire-Presse en danger sous Alassane Ouattara: Un journaliste enchainé sur son lit d’hôpital pour avoir dénoncé l’orpaillage dans son village

Le service communication de l’OIC a précisé qu’une conférence sur le thème :«Chargeurs de l’Indénié-Djuablin et services des douanes du moyen-Comoé : quels enjeux pour une meilleure collaboration en faveur du développement économique », a été prononcée par le directeur régional des douanes, le Colonel Ousmane Sanogo.

Pour les retombées immédiates, ce comité pourrait recruter sur place et résorber une partie du problème de chômage dans la région.

Nathanaël Yao

🔥2 Vues | Lectures

Laisser un commentaire