Comité de Candidatures et Choix du candidat du PDCI-RDA/Gaston Ouassénan Koné rassure: «La loi sera respectée et les choses seront bien faites»

Comité de Candidatures et Choix du candidat du PDCI-RDA/Gaston Ouassénan Koné rassure: «La loi sera respectée et les choses seront bien faites»

Pour choisir son candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020, le PDCI-RDA prépare activement sa Convention d’investiture de son candidat. Pour bien faire les choses, un Comité de candidatures, différent de la direction du parti, a été mis en place le lundi 8 juin et pris fonction ce jeudi 11 juin 2020. Il est présidé par le Général Gaston Ouassénan Koné, vice-président et coordonnateur des activités des vice-présidents du PDCI-RDA. Il livre ici sa méthode et rassure.

Monsieur le président, vous avez été nommé pour assurer la présidence du Comité de candidatures. Vous venez de prendre fonction. Quelles sont vos impressions ?

Avant de donner mon impression, je voudrais d’abord remercier monsieur le président Henri Konan Bédié, pour la confiance qu’il place en nous, afin que nous menions cette tâche délicate qu’il vient de nous confier. Je voudrais aussi remercier le Secrétaire exécutif en chef, Maurice Kakou Guikahué, pour tout ce qu’il fait afin que notre parti, le PDCI-RDA, aille toujours de l’avant. Pour répondre à votre question, je dirais que c’est une mission que le président du parti vient de me confier. Je suis un militaire, je suis habitué à obéir aux ordres, donc j’obéirai et je ferai ce que le président me demande.

Lire aussi:  Convention du PDCI-RDA : Bédié nomme les membres du Comité des candidatures… Ouassénan, président

Quel est le contenu de cette mission ?

Nous devons recevoir les candidatures, les analyser et, ensuite, les soumettre au secrétaire exécutif qui les présentera au président pour que nous choisissions notre candidat aux élections présidentielles prochaines.

Monsieur le président, quand vous dites que vous êtes militaire, vous respectez les ordres et que vous êtes à la disposition du président, est-ce que ce n’est pas inquiétant pour les autres éventuels candidats?

Non, pourquoi ? Il me confie une mission de recueillir les candidatures, donc je vais les recueillir, les analyser avec les membres de mon Comité. Et vous voyez que pour bien montrer qu’il n’y aura pas de combine, le président a mis beaucoup d’hommes et de femmes de droit. Vous avez pu le constater. Donc, ça veut dire que la loi sera respectée et les choses seront bien faites comme nous avons l’habitude de le faire au PDCI-RDA.

Propos recueillis par Gilles Richard OMAEL.

Laisser un commentaire