Cocody/Meeting de l’opposition : «Les ivoiriens doivent arrêter de dormir…» (Apollinaire N’guessan)

Cocody/Meeting de l’opposition : «Les ivoiriens doivent arrêter de dormir…» (Apollinaire N’guessan)

Depuis l’annonce de la candidature anticonstitutionnelle du président Alassane Ouattara, l’opposition ivoirienne ne cesse de se rassembler pour faire barrage à cette candidature qu’elle juge confligène.

Venus de tous les quartiers de la grande commune de Cocody, les militants de l’opposition se sont encore mobilisés, ce samedi 26 Septembre 2020 au stade d’Anono, afin d’appeler les Ivoiriens à rester mobilisés pour faire barrage à cette forfaiture.

Prenant la parole, Marc Besset Robert, le président du comité d’organisation de cette cérémonie, a précisé les motifs qui ont poussé l’opposition à organiser ce meeting. Pour lui, «il faut en toute urgence que Ouattara retire sa candidature qui est anticonstitutionnelle et qu’il laisse rentrer les exilés politiques tels que le président Gbagbo, Guillaume Soro , Akossi Bendjo , Blé Goudé…»

Puis, «il faut éviter à notre pays, un autre conflit et nous demandons l’ouverture d’un dialogue inclusif avec tous les fils du pays», a terminé le PCO.

Au nom du mouvement AGIR, N’GUESSAN Apollinaire n’a pas été tendre avec le régime de Ouattara qu’il juge de dictatorial. Pour lui, «les ivoiriens doivent arrêter de dormir et se réveiller vite avant qu’il ne soit tard, car, s’il y a quelqu’un qui doit être à l’extérieur, c’est bien M. Ouattara et pas les fils du pays.»

Le secrétaire général de la fédération FPI de Cocody, Koré Antoine, a appelé les ivoiriens à s’unir, car, sans une vraie réconciliation aucun développement ne sera possible. Il dira qu’il est «impossible de parler de réconciliation lorsque dans l’administration les postes importants sont réservés uniquement aux fils d’une seule région». Il a demandé un audit de la liste électorale et la refonte des institutions en charge de l’organisation des élections, parce que pour lui, la CEI et le conseil constitutionnel sont aux ordres du RHDP.

Lire aussi:  Le Raci (proche de Guillaume Soro) attaqué à la machette à Korhogo: Soro Kanigui annonce un mort…

Tous les intervenants à cette cérémonie ont salué la clairvoyance politique du président Bédié qui, malgré la retenue de sa candidature, s’est retiré pour réclamer une élection inclusive et transparente.

KCA

Laisser un commentaire