Charles Amedée Kouadio parle pour la 4e fois à Ahoussou Jeannot: «Mon oncle, fais des analyses spirituelles et tu comprendras que le peuple a déjà rejeté OUATTARA» (Lettre ouverte)

Charles Amedée Kouadio parle pour la 4e fois à Ahoussou Jeannot: «Mon oncle, fais des analyses spirituelles et tu comprendras que le peuple a déjà rejeté OUATTARA» (Lettre ouverte)

Frappée d’une stérilité pendant plus de 20 ans, Rebecca, personnage biblique eut la chance de tomber enceinte. Pendant sa grossesse, laquelle grossesse était jugée anormale à ses yeux, Rebecca alla consulter un voyant pour en savoir plus sur son état.
Le voyant lui déclara qu’il existe deux nations dans son ventre qui s’y bataillent. Mais le message divin derrière cette situation est que dès le ventre de sa mère, le plus petit est le choix de Dieu. Il sera le maitre du plus grand.
Etant avancé en âge et sa vue ayant baissé, selon la Bible, Isaac leur père décide de bénir Esaü, celui que Dieu n’a pas béni, juste à cause du gibier que ce dernier lui donnait.
Avec ruse, le plus petit s’étant fait passer pour le plus grand a pu dérober cette bénédiction. Après cet épisode, Isaac ira loin en voulant forcément bénir Esaü, le rejeté dire qu’en errant çà et là, tu briseras son joug de dessus ton coup.
Après avoir analysé profondément ce comportement du patriarche Isaac, je compris que le patriarche souffrait terriblement d’une ambition démesurée. Certaines personnes souffrent, car elles ont juste des ambitions démesurées qu’elles se tracassent à réaliser.
Après le gigantesque meeting du PDCI à Yamoussoukro, je pensais que mon oncle allait se ressaisir et retourner à la maison. Mais contre toute attente, mon oncle AHOUSSOU Jeannot se retrouve dans la région de la Nawa pour raconter ce qui est loin de la vérité aux peuples.
Mon oncle, cette ambition que tu as est très démesurée et risque de te rendre ridicule devant Dieu et les hommes.
Comme Isaac qui se laissait ronger par une ambition démesurée, mon oncle, tu en souffres terriblement.
Si Isaac a raté de bénir celui qu’il avait choisi, c’est juste parce que sa vue avait baissé. Qu’est-ce qui a dû baisser chez toi au point où tu suis aveuglement ceux qui sont en fin de règne ?
Mon oncle, fais des analyses spirituelles et tu comprendras que le peuple a déjà rejeté OUATTARA.
Une étude réalisée aux Etats-unis a révélé que certaines personnes sacrifient un lendemain meilleur pour juste quelques billets de banque aujourd’hui.
Comme Isaac qui s’entêta à bénir Esaü à cause du gibier, tu décides toi de suivre le RDR- RHDP à cause de quelques billets de banque. Je t’ai toujours demandé d’arrêter de te comporter comme un leader car tu es loin de ce statut.
En politique, il y a cinq types de terrain :

  • Le boute- en- train
  • Le suiveur naïf
  • Le sceptique
  • Le cynique
  • L’adversaire
    Toi, dis moi, où est ton boute-en-train ? Le vrai leader doit avoir son boute-en- train prêt à tout sacrifice pour son leader. Toi, tu n’en as guère. Le peuple Baoulé est le boute-en-train du PDCI et vouloir les tromper est un échec. Quand l’on a un projet, il est demandé d’ignorer le boute-en-train de l’adversaire donc ignore le peuple Baoulé.
    Je n’ai vu un homme qui a manqué de constance dans sa vie, et être heureux au soir de sa vie.
    Fologo est- il heureux aujourd’hui malgré son compte en banque bien garni ?
    Zemogo Fofana est- il heureux après avoir trahi le RDR ?
    Tu risques de finir malheureux si tu n’arrêtes pas de t’attaquer au Président Bédié.
    Bonne journée à toi mon oncle !
    Kouadio Charles Amedée
    Président du FOREEP (Forum des Elèves et Etudiants du PDCI)
    Natif de Raviart

Laisser un commentaire