CEI : Le PDCI-RDA évite le piège et recadre le gouvernement…

CEI : Le PDCI-RDA évite le piège et recadre le gouvernement…

 

Le gouvernement a demandé au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) de désigner un représentant au sein de la CEI centrale.

En réponse à sa lettre qui lui demandait de désigner une personnalité pour le représenter au sein de la commission centrale de la CEI, le PDCI-RDA répond sans ambages au ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Sidiki Diakité, et à travers lui au Gouvernement qui a décidé, il y a une semaine « d’octroyer une place à l’opposition » dans le bureau de la commission centrale de la CEI.

Non seulement le PDCI-RDA dit non au ministre de l’Administration du Territoire, mais aussi et surtout l’invite à se soumettre au verdict de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples qui consacre un jugement au cas de la CEI à partir du 12 mars, soit demain. Pourquoi donc le gouvernement ivoirien qui est au courant de cette audience de la Cour Africaine à laquelle il est convoqué, s’empresse-t-il à demander au PDCI-RDA de désigner son représentant à la CEI ?

Le gouvernement, par cette demande pressante au PDCI-RDA, voudrait séparer ce parti de tous les autres de l’opposition pour mieux se donner des arguments devant la Cour africaine qu’il ne s’y serait pas pris autrement. Hélas, pour lui, le PDCI-RDA, parti doyen, a flairé le piège et l’a évité en renvoyant le ministre au verdict de la Cour Africaine.

Lire aussi:  CESEC-Côte d’Ivoire, encore du rattrapage ethnique: Voici les nouveaux et anciens membres du Conseil économique et social nommés par Alassane Ouattara… des départs et des entrants

Comme le dit si bien le communiqué « Il ne s’agit pas d’obtenir une place au sein de cet organe, mais d’en obtenir une réforme qui assure l’égalité de tous devant la loi et la libre participation des citoyens aux affaires de leur pays. »

Gilles R. O.

Laisser un commentaire