Café-Cacao: Les producteurs mettent les acheteurs véreux en garde

Au cours d’une conférence qui a eu lieu le samedi 16 janvier 2021 à la Chambre de l’Agriculture au Plateau avec plusieurs associations agricoles dont l’Association nationale des coopératives agricoles de Côte d’Ivoire (Anacaci) dirigée par Penatirgue Soro a révélé que  le secteur Café-Cacao connait une crise  à cause de la COVID-19 qui ralentit sa commercialisation.

 Lors de cette rencontre, les dirigeants des organisations de Cacaoculture ont appelé les producteurs qui sont les plus vulnérables au calme et à la sérénité.

Selon Penatirgue Soro, la commercialisation du Cacao ne connait pas un blocage mais un ralentissement, or les producteurs ont reçu avec grande joie la fixation du prix du Kilogramme de Cacao à 1000 franc CFA.

 « La filière Café-Cacao est aujourd’hui impactée par la COVID-19. La consommation mondiale du chocolat a fortement chuté à cause du reconfinement et du couvre-feu auxquels les pays européens sont astreints. Par conséquent, les industriels ont revu leur commande à la baisse. Une situation qui se traduit ici par un frein de la vente du Cacao », a-t-il dit avant d’insister sur l’influence de la pandémie sur le secteur Café Cacao.

Avant d’ajouter ceci : « L’impact de la pandémie à COVID-19 sur toute l’économie mondiale est, bien entendu, en train d’impacter réellement la filière Café-Cacao et c’est ce qui justifie aujourd’hui, selon les autorités, le ralentissement massif des activités de commercialisation ».

Penatirgue Soro a évoqué une éventuelle possibilité de demander une aide au gouvernement.  

Lire aussi:  Arthur Grobri, DG de SIM Métrologie: “ La Côte d’Ivoire, de son état métrique depuis la colonisation en 1884 à ce jour, n’est pas membre du BIPM. Pourtant, la Métrologie est la base de l’économie”

« Si d’aventure, la crise devrait s’accentuer et durer, nous allons demander au gouvernement un appui financier comme plusieurs secteurs d’activités en ont déjà bénéficié », a-t-il affirmé.

 Pour Kambou Sié, Président de la Fédération des organisations de producteurs de Café-Cacao, une campagne de sensibilisation est annoncée dans les prochains jours. Ils iront sur le terrain, dans toutes les régions productrices de Café Cacao pour informer les paysans producteurs de cacao sur la situation actuelle que vit la filière et aussi mettre en garde et empêcher les acheteurs véreux qui voudraient profiter de la précarité pour proposer des prix dérisoire au kilogramme. 

Nathanaël Yao

Laisser un commentaire