Bonoua/Non au 3e mandat de Ouattara: Un commissaire de police échappe à la mort et reçoit la compassion de sa hiérarchie

Bonoua/Non au 3e mandat de Ouattara: Un commissaire de police échappe à la mort et reçoit la compassion de sa hiérarchie

Le corps sans vie du jeune homme tué à Bonoua

Les manifestations contre le projet de 3e mandat d’Alassane Dramane Ouattara ont failli faire une grosse victime, n’eut été la vigilance et la protection de certains manifestants pacifiques.

En effet, au cours des manifestations d’hier à Bonou, un jeune homme est mort. Il aurait été tué par balle réelle par la police de ladite ville. Cela a soulevé la colère de la population qui s’en est pris au commissariat qu’elle a incendié et tenté de lyncher le commissaire qui s’y trouvait. On pouvait entendre, sur une vidéo sur les réseaux sociaux, des cris contradictoires. Quand les uns criaient ‘’tuez-le’’, d’autres, apparemment plus nombreux, criaient ‘’pardonnez ne le tuez pas’’. C’est couvert de son propre sang que certains manifestants l’ont mis en sécurité à la cour royale avant de se retrouver dans un centre de santé pour des soins. Sa hiérarchie est allée lui rendre une visite de compassion, ce vendredi 14 août 2020.

Le commissariat de Bonoua en feu après l’assassinat d’un jeune manifestant

Message DGPN

«Le Directeur Général de la Police Nationale, accompagné de ses Directeurs Généraux Adjoints, ont rendu ce Vendredi 14 Août 2020 une visite de compassion au Commissaire, chef de service du Commissariat de Police de Bonoua.» SERVIR, NOTRE VOCATION. MERCI DE

NOUS FAIRE CONFIANCE.

Gilles R. OMAEL

Lire aussi:  Guillaumme Soro (CP) crie ses vérités à Ouattara et au Rdr-Rhdp, depuis Paris: «Quand tu n’es pas Rhdp, on ferme ton compte, on met les impôts sur ton dos, on détruit des vies»

Laisser un commentaire