Assurance santé de la presse: MS-Medias excédentaire pour la première fois

La Mutuelle général des agents des médias privés de Côte d’Ivoire (MS Médias) a enregistré son premier résultat excédentaire depuis sa mise en place.

L’annonce a été faite le samedi 26 juin 2021, à la Maison de la presse d’Abidjan-Plateau par ses responsableslors d’une Assemblée générale ordinaire.

«Après des résultats financiers déficitaires en 2018 (-33 378 778 FCFA) et en 2019 (-15 832 122 FCFA), la MS-Médias enregistre son premier résultat excédentaire au titre de l’exercice 2020 (30 180 094 FCFA)», a déclaré le président du Conseil d’administration de la MS-Médias, Sindou Cissé présentant le rapport d’activités de l’exercice 2020.

« Ce chiffre reste modeste, mais il représente un pas important franchi par notre jeune mutuelle. Nous devrons donc par nos efforts conjugués, maintenir la courbe ascendante de nos résultats »,a-t-il lancé à la cinquantaine de délégués des mutualistes.

« Le passage à l’auto-gestion en 2020 a amélioré le suivi et le contrôle des prestations tout en permettant une meilleure fluidité dans la prise en charge. Cependant, les charges de prestations médicales restent élevées en partie à cause du nombre croissant de grands malades », a expliqué le PCA.

Sur le plan financier, la MS-Médias reste fortement dépendante de l’aide du Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP) qui est de 60 316 000 FCFA en 2018, soit 30% du budget, 90 982 000 FCFA en 2019, soit 38,5% du budget et 100 000 000 FCFA en 2020, soit 38,5% du budget. Les cotisations des mutualistes qui constituent les ressources propres de la mutuelle, sont passées de 76 725 000 FCFA en 2018 à 100 935 000 FCFA en 2019, puis à 113 397 000 FCFA en 2020. Toutefois, ces ressources restent faibles.

Lire aussi:  Pandémie du coronavirus/Mme Josiane Messou (présidente ALCPCI): «Le temps est arrivé de mettre un point final au problème d’insalubrité…» (opinion)

Pour lui, « cela passe forcément par une meilleure maîtrise de nos charges ». Les charges des prestations médicales, principales dépenses de la mutuelle, sont passées de 117 078 211 FCFA en 2018 à 116 370 289 FCFA en 2020.Cela, a expliqué M. Sindou Cissé, est dû à la faiblesse du taux de cotisation qui demeure largement en deçà des primes ou cotisations prélevées par les assurances ou mutuelles de santé offrant le même taux de couverture que la MS-Médias.

Le Conseil d’administration tenant compte des difficultés financières actuelles des entreprises de presse, privilégie comme piste de solutions, la réduction des charges des prestations médicales notamment par la lutte contre les abus, mais surtout par la création d’un hôpital ou des hôpitaux appartenant à la mutuelle et capables d’offrir des soins de qualité à des moindres coût au plus grand nombre d’assurés.Par ailleurs, la création de nouvelles sources de revenus est privilégiée. D’où des activités telles que le projet immobilier qui tout en jouant un rôle social à travers les facilités d’accès au toit qu’il offre aux mutualistes, génère des ressources additionnelles à la mutuelle.

Au 31 décembre 2020, la MS-Médias compte 494 adhérents principaux pour 1607 ayants-droit, soit une moyenne de 04 ayants-droit par souscription.Le réseau de prestataires conventionnés par la MS-Médias compte 33 hôpitaux publics et privés, 35 pharmacies, 3 laboratoires, 8 cabinets d’optique. Le budget 2021 de la MS-Médias est de 287 525 000 FCFA contre 261 000 000 FCFA en 2020, soit une hausse d’environ 10%, à la même date. Portée sur les fonts baptismaux en février 2017, la Mutuelle générale des agents des médias privés de Côte d’Ivoire (MS-Médias) se veut un outil de solidarité au service des journalistes et agents des médias privés ivoiriens. Elle dispose de trois produits opérationnels que sont l’assurance santé, le Fonds de solidarité et le projet immobilier.

Lire aussi:  Coup d’Etat au Mali: Mesures excessives contre le peuple, la CEDEAO protège-t-elle les dictateurs corrompus?

Nathanaël Yao  avec Sercom

🔥3 Vues | Lectures

Laisser un commentaire