Arrivée de Laurent Gbagbo le 17 Juin: Les militants du FPI refusent l’accueil par 130 personnes

Après plusieurs tractations entre les partisans de l’ex-président, Laurent Gbagbo et les autorités ivoiriennes, la date de son arrivée en Côte d’Ivoire a été maintenue au 17 Juin 2021, à l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, dans l’après-midi.

Contrairement à l’accueil triomphal prévu par ses nombreux partisans, Laurent Gbagbo, selon linfoexpress, sera accueilli par au plus 130 personnes à l’aéroport au pavillon présidentiel et sous les bâches qui seront dressées dans la cour pour la circonstance.

Après cet accueil voulu sobre par le régime afin d’éviter tout débordement, il regagnera son domicile.

Assoa Adou, Secrétaire général du FPI tendance Gbagbo, après avoir récemment remercié le président de la République pour son geste (l’octroi du pavillon présidentiel) qui va dans le sens de la réconciliation nationale, a annoncé que le gouvernement a promis de débloquer le compte bancaire de son mentor et qu’il recevra sa rente viagère dès la fin du mois de Juin 2021.

A propos du nombre limité de personnes pour son accueil, plusieurs militants du FPI que nous avons rencontrés à Marcory et Treichville ce lundi 14 Juin 2021, disent ne pas se sentir concernés.

« Nous comptons réserver un accueil digne de ce nom au président Gbagbo. Nous serons plusieurs milliers à l’aéroport. Car pour nous, ce 17 Juin est un jour de fête. Cela se fera dans la discipline. Que le RHDP n’ait pas peur », a précisé un fédéral FPI qui s’est exprimé sous le sceau de l’anonymat.

Lire aussi:  Nabo Clément aux chefs traditionnels: «Vous devriez parler au Président OUATTARA de réconciliation, de paix…au lieu d’aller le voir pour vilipender et dénigrer certaines personnes »

Accueil triomphal ou pas, l’essentiel est que l’ex-président rentre chez lui pour contribuer à booster le processus de réconciliation nationale qui a du mal à décoller véritablement, à cause des nombreux prisonniers politiques et des exilés.

Nathanaël Yao

🔥1 Vues | Lectures

Laisser un commentaire