Arrestation de leur député/La communauté musulmane réagit: «Guikahué est notre fils, il ne peut pas être à la MACA et nous ses parents allons rester indifférents»

La communauté musulmane de la sous-préfecture de Gagnoa avec à sa tête Ouédraogo Issa, l’imam central de Bamo, est, depuis le vendredi dernier, en prière pour la protection et la libération du secrétaire exécutif en chef du PDCI RDA et par ailleurs député de la circonscription électorale de cette sous-préfecture.

L’ensemble des imams, par la voix de Ouédraogo Issa, l’a signifié à Doukouyo, le vendredi dernier, à la mosquée de cette localité à Logbo Patrick Denis, commissaire politique de la JPDCI urbaine du Gôh et à la délégation qui l’accompagnait. «A partir de ce vendredi (Ndrl, 27 Novembre) jusqu’au vendredi prochain (Ndlr, ce vendredi 4 décembre 2020), nous allons observer un jeûne tout au long de la semaine et le vendredi prochain, nous allons encore faire une lecture du coran pour implorer la clémence de Allah quant à la libération de notre député» a-t-il confié.

En outre, l’imam Ouédraogo Issa n’a pas oublié de souligner la générosité de l’honorable Maurice Kakou Guikahué chaque fois que cette communauté le sollicitait pour des besoins à l’occasion de la Tabaski et du Ramadan ou pour tout autre besoin à caractère social. «A chaque fête de la Tabaski ou du Ramadan, notre député ne nous a jamais oubliés ou chaque fois que nous lui exprimons un besoin, il nous a toujours répondu présent», a-t-il souligné et d’ajouter « le ministre Maurice Kakou Guikahué est notre fils. Il ne peut pas être à la MACA et que nous ses parents allons rester indifférents » a-t-il renchéri.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire/Prison: Qui va offrir une première ambulance à la Maca ? Le responsable lance un appel urgent…

Ensuite l’imam Ouedraogo Issa a signifié à ses hôtes de garder le secret espoir de la libération immédiate du député Maurice Kakou Guikahué par la volonté de Dieu. «Nous croyons que tout est possible avec Dieu. Ainsi nous prierons pour sa libération immédiate. Ne vous découragez donc pas» a-t-il conclu.

Cette étape de Doukouyo a été meublée par la lecture coranique à travers la fatiya et ensuite des bénédictions à l’endroit de l’ancien ministre de la Santé et actuel député Maurice Kakou Guikahué. C’est ainsi rassurée que cette délégation des jeunes du PDCI RDA a promis de revenir ce vendredi 4 décembre 2020.

Elle se composait, outre Logbo Patrick Denis, de Yassoua François, secrétaire général de section Bamo Ouest 2, Bada Mahi, secrétaire général de section Bamo ouest 1 et de plusieurs militants du PDCI RDA.

ANGE-JOEL GUEDE, in Le Nouveau Réveil

Laisser un commentaire