Nouvelle Constitution ivoirienne-Rencontre avec le Comité des Experts: Le PDCI-RDA fait des précisions…

By: Africa Newsquick
Maître SUY BI Gohoré Emile, Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA, Chargé des Affaires Juridiques

Maître SUY BI Gohoré Emile, Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA, Chargé des Affaires Juridiques

Nouvelle Constitution ivoirienne-Rencontre avec le Comité des Experts: Le PDCI-RDA fait des précisions…

A l’invitation du Comité des Experts chargé de l’élaboration de l’avant-projet de la nouvelle Constitution, une délégation du PDCI-RDA s’est rendue le mardi 09 aout 2016, à l’Hôtel SOFITEL Ivoire pour y échanger avec ledit Comité.

La délégation du PDCI-RDA, composée de Six Membres du Comité des Experts du PDCI-RDA, mis en place par le Président Henri KONAN BEDIE, était conduite par Maître SUY BI Gohoré Emile, Président du Comité des Experts du PDCI-RDA et Secrétaire Exécutif chargé des Affaires Juridiques.

La rencontre s’est déroulée à huis clos, et n’a été suivi d’aucune déclaration.

Cependant, rapportant l’information relative à cette réunion, la presse écrite tente de faire croire que le PDCI-RDA aurait dit NON, NON et NON à la Nouvelle Constitution.

Cette information est complètement fausse, en ce qu’elle ne reflète pas la position exprimée par la Délégation du PDCI-RDA au cours de cette rencontre.

En effet, la Délégation du PDCI-RDA a salué la démarche du Comité des Experts chargé de l’élaboration de la Nouvelle Constitution et s’est réjoui de l’occasion qui est donnée au Parti de prendre part au processus en cours.

La Délégation a rappelé que comme le Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA l’a indiqué lors de la rencontre du Président de la République avec les Partis politiques membres du RHDP, dès l’annonce du calendrier de la réforme constitutionnelle, le Président Henri KONAN BEDIE avait mis en place un groupe de travail qui se tenait prêt à proposer la contribution du PDCI-RDA aux débats.

La Délégation a donc indiqué au Comité des Experts que l’équipe mise en place par le Président du PDCI-RDA attend de recevoir le projet de texte en préparation pour faire des propositions concrètes et constructives qui réflèteront la position du Parti.

Dans cette attente, la Délégation du PDCI-RDA a, dans des remarques préliminaires, soutenu l’idée de la Réforme Constitutionnelle et souhaité que cette initiative serve d’occasion pour tirer les leçons des crises successives que notre pays a connues afin d’élaborer un projet portant des aménagements consensuels et inclusifs qui, tout en maintenant et réaffirmant les libertés individuelles et collectives, permette de hisser notre Pays au rang des nations modernes avec des institutions fortes.

La Délégation du PDCI-RDA a fait savoir au Comité des Experts que le Parti est favorable à la création d’un poste de Vice-président de la République, destiné à assurer la stabilité du pouvoir exécutif et indiqué que pour le PDCI-RDA, la création de ce poste ne devrait pas être incompatible avec le maintien d’un poste de Premier Ministre.

Relativement à l’article 35 de la Constitution du 1er aout 2000, la Délégation a rappelé que le PDCI-RDA, signataire des Accords de Paix de Paris en 2003 et Parti respectueux de ses engagements, demande l’insertion dans le texte en préparation de la mouture consensuelle telle qu’adoptée par la Table Ronde de Linas-Marcoussis.

La Délégation a indiqué que le PDCI-RDA milite  également pour la création du Sénat, en vue d’un Parlement bicaméral, comme suggéré depuis 1998.

La Délégation du PDCI-RDA a soutenu que le Parti milite pour le maintien de la limitation du nombre de mandats présidentiels à deux, avancée démocratique qu’il faut préserver.

La Délégation a enfin fait savoir au Comité des Experts que pour le PDCI-RDA, toutes les modifications en projet peuvent être entreprises dans le cadre d’une Révision de la constitution actuelle. Cette révision, ainsi que ses modalités sont prévues par les articles 124 et suivants de la Constitution, ne peut conduire qu’à une Constitution réaménagée et non à une nouvelle Constitution, entraînant le passage à la Troisième République.

La Délégation a rappelé que la Révision constitutionnelle demeure, à ce jour, le seul point en suspens des Accords de Linas Marcoussis qui constituent, à n’en point douter, le socle de la réconciliation en Côte d’Ivoire.

Au cours de la rencontre du 09 aout 2016, le PDCI-RDA ne s’est donc pas opposé à la réforme constitutionnelle envisagée.

Fait à Abidjan, le 10 aout 2016

Le Groupe de travail du PDCI-RDA

Le Président

Maître SUY BI Gohoré Emile

Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA,

Chargé des Affaires Juridiques

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE