Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 6): La maison ‘’Phondy’’, une escroquerie d’une autre nature (les actes 1 à 5 aussi)

By: Africa Newsquick

argent-billet-banque-zone-CFADossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 6): La maison ‘’Phondy’’, une escroquerie d’une autre nature (les actes 1 à 5 aussi)

Ces maisons de placement d’argent ou banques ‘’volantes’’ créées pour la plupart par des barons du FPI, et qui ont arnaqué bon nombre d’Ivoiriens avec la complicité du régime Gbagbo ont agi à tous les niveaux. 

Le cas de la maison Phondy demeure un cauchemar pour les  ex-souscripteurs, à l’image de toutes ces autres structures qui ont rendu malheureuses plus de 2 millions de la population ivoirienne. Son patron, un certain Azoda, était en service à la primature et bénéficiait donc de l’onction du pouvoir d’alors. Mais lorsque le pot aux roses  éclate, ce promoteur qui s’est vachement enrichi entre temps avec l’argent des souscripteurs, sera arrêté et condamné à 20 ans de prison comme la plupart des autres promoteurs, mais sans jamais purgé sa peine. Confisqués par la justice, tous les biens mal acquis par Azoda seront mis à la garde de maître  Gabolo Ferdinand. Confiés ensuite à maître Dago, huissier de justice à Yopougon Sideci à qui il sera confié la charge d’indemniser les victimes, celui-ci va appeler individuellement et discrètement certains moyennant pot de vin.

LIRE AUSSI :

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 1): Comment le régime Gbagbo a grugé les Ivoiriens

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 2): Le rôle joué par Banny et l’entrée en scène de la Fesci

Dossier/ Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 3): Plus de 60 milliards soutirés par la société Nat-Sarl de Simone Gbagbo

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 4): 4 milliards FCFA disparus d’un compte Versus Bank

Dossier/Placement d’argent en Côte d’Ivoire (Acte 5): Comment Soro Doh et son frère Silué ont ruiné la maison ABG inter

Pour l’Association des souscripteurs en e-business de Côte d’Ivoire (Aseb.CI), l’argent des souscripteurs est devenu une sorte de caisse noire  entre les anciens membres du comité qui prétendait défendre les intérêts des victimes. La preuve est que ces derniers se barricadent aujourd’hui tout comme les promoteurs parce qu’ayant trahi les victimes. Selon l’Aseb-CI, il s’agit de Zahiri Serges Olivier, Kouadio Léonce, Gouré Bi Trazié Julien, Ziaho dit Mister T, sapeur pompier militaire, Akissi Chantal, encore le fameux Soro Doh, ancien membre de la Fesci, et de leur avocat, maître Rachidi, avocat au barreau d’Abidjan. Toutes ces personnes sont encore vivantes et peuvent être des pistes pour faire éclater la vérité. Si on ajoute à ceux-ci les procureurs Liadé et M’Boua, le commissaire Gogoua et maître Gabolo Ferdinand, administrateur séquestre qui étaient chargés de gérer les biens des promoteurs et qui n’ont jamais fait le point de l’indemnisation des victimes.

Junior Ouattara

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 568 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE