Gagnoa: Djadji Parfait Gohourou, le fonctionnaire exceptionnel, a été inhumé à Dougroupalégnoa, son village natal

By: Africa Newsquick

Photo 202Gagnoa: Djadji Parfait Gohourou, le fonctionnaire exceptionnel, a été inhumé à Dougroupalégnoa, son village natal

Le district du Gôh-Djiboua, la région du Gôh, le département de Gagnoa et toute la Côte d’Ivoire ont perdu l’un de ses valeureux fils, Djadji Parfait Gohourou. Un modèle du haut fonctionnaire avec un sens élevé de l’Etat.

Décédé le 25 avril dernier à Abidjan, le préfet hors grade, Djadji Parfait Gohourou, Directeur général de la Décentralisation et du Développement local a été inhumé, samedi 11/06, à Dougroupalégnoa, son village natal, dans le canton Paccolo, à environ 20 kilomètres de la commune Gagnoa.

Photo 135 Photo 156 Photo 178 Photo 190 Photo 199La cérémonie d’adieu s’est déroulée en présence d’une foule immense venue de toute la Côte d’Ivoire avec les ministres d’Etat, Ahmed Bakayoko de l’Intérieur et de la Sécurité, Toikeuse Albert Mabri, des Affaires étrangères.  Mais également du Pr. Maurice Kakou Guikahué, fils et cadre de la région et du même canton, par ailleurs Secrétaire exécutif du Pdci et de Sébastien Dano Djédjé du FPI.

Tous ont reconnu le mérite de l’homme. Un cadre de valeur, de très grande valeur. Un modèle qui reste un creuset de compétences, d’efficacité, de dévouement. Parfait Gohourou était un homme complet qui avait le sens de la gestion. Un homme d’action préoccupé par la bonne exécution de ses missions et qui ne se mêlait pas de la politique. Un homme minutieux, méticuleux, ayant le sens de la maitrise de l’étude des possibilités de l’évolution de la société actuelle.

Photo 167Bamba Cheick Daniel, Directeur du cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité,  a avoué que « c’était le maitre ». Parfait Gohourou l’a formé. « En 20 ans d’amitié, nous avons traversé ensemble toutes les crises de notre pays. Je vois en Gohourou Parfait quelqu’un qui a épousé une passion, un sacerdoce. Le sacerdoce au profit du service public, le sacerdoce du respect de la hiérarchie. Parfait Gohourou s’était totalement approprié toutes les grandes notions qui doivent prévaloir lorsque vous mener une carrière dans l’administration. C’était un homme qui a montré qu’on peut être utile à son pays dans l’humilité et qui savait concilier les positions les plus difficiles. Il laisse un grand vide», a-t-il dit.

Photo 142 Photo 217Le père Joseph Fégbo, Curé de la paroisse immaculée conception de Garahio, a, dans son homélie, insisté sur l’amour qui rime avec le travail bien fait et avec une gestion rigoureuse des biens communs et de leur partage équitable. Pour lui, « la vie n’est que peu de choses,  il faut donc penser à ce que demain sera et protéger ceux qui nous restent ».

La mort de Parfait Gohourou devrait pousser chaque Ivoirien à comprendre que nous sommes tous frères et citoyens de la Côte d’Ivoire. « A nous qui avons été pessimistes de l’unité de la Côte d’Ivoire, à nous tous qui avons causé des torts à d’autres personnes, Parfait Gohourou donne des leçons de vivre ensemble de part son épouse qui est du nord et de l’amour du travail bien fait. A nous de lui emboiter le pas.  Avec  lui, entrons dans une nouvelle ère de la conscience professionnelle. Réveillons-nous de notre  torpeur et engageons-nous sur la voie de l’amour vrai dont les conséquences connues demeurent joie, réconciliation, paix», a conclu le Curé.

Ange-Nicaelle LYRANE, à Gagnoa

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 528 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE