Presse ivoirienne: Le scandale de « La Matinale » (pro-Rdr) dérive en révélations fracassantes et s’invite à la Présidence de la République

By: Africa Newsquick

ado-3-230x300Presse ivoirienne: Le scandale de « La Matinale » (pro-Rdr) dérive en révélations fracassantes et s’invite à la Présidence de la République

Suspendu de parution depuis fin 2015 par sa direction, le quotidien « La Matinale » est une source de casseroles qui n’ont certainement pas fini de faire tous leurs bruits. Après la sortie de Maxime Wangué, un membre de la rédaction du défunt journal monte ici au créneau et démonte les thèses de celui-ci. En Côte d’Ivoire on dit simplement « ça sort comme ça sort ! »

Depuis le 30 Décembre 2015, de par la volonté d’un homme (Amadou Soumahoro) qui a été, toujours, mal inspiré, le quotidien « La Matinale » est fermé. Cinq (5)mois après, il a du mal à se sortir , lui-même, du piège qu’il a cru tendre à Bamba Alex Souleymane et à nombre de valeureux journalistes qui ont travaillé , avec hardiesse et dans des conditions déplorables, dès le 14 juin 2012. A cette époque, grâce à la science de Bamba Alex Souleymane et des journalistes de talent, le quotidien « La Matinale » n’a pas mis assez de temps pour recueillir un succès d’estime auprès d’un lectorat, de plus en plus, exigeant. Soudés et déterminés à démolir tous les préjugés défavorables dont était victime le Président de la République, l’équipe a bravé toutes sortes de difficultés matérielles, logistiques et financières pour permettre au journal de capter l’attention du grand public.

Les choses se déroulaient bien. Jusqu’à ce que des intrus, avec à leur tête un certain Maxime Wangué, après avoir montré toutes leurs limites au quotidien « le Républicain » ne viennent pourrir la bonne atmosphère qui régnait à « La Matinale ». A la lumière de la dernière sortie de Maxime wangué sur votre site , qu’il nous soit permis de l’inviter à sortir de l’amnésie chronique dans laquelle il est plongé. Nous estimons que cet aventurier est vraiment ingrat. S’il avait encore un peu d’honneur et de dignité, il aurait réfléchi par mille fois avant d’écrire des mensonges éhontées sur son bienfaiteur Bamba Alex Souleymane. Et cela, même s’il s’est trouvé d’autres maîtres. A maintes reprises, en effet, Bamba Alex Souleymane lui a payé le loyer, les factures et fait face à nombre de ses soucis domestiques. Flanqué de son épouse, il n’a eu de cesse d’implorer la clémence de Bamba Alex en vue de le réintégrer au sein de l’équipe rédactionnelle, à cause des cas flagrants d’ivresse. Maxime Wangué est un grand affabulateur, un menteur, un mythomane. Il se prévaut, pompeusement du titre de journaliste diplômé de Lille. A la vérité, il n a jamais fait d’études dans cette prestigieuse école de journalisme. Il a juste participé à deux semaines d’immersion en France dont quelques jours au sein de la célèbre école de Journalisme. De là, à en être un diplômé, il faut bien s’appeler Maxime Wangué pour réussir pareille alchimie et prouesse. Il ment encore plus quand il écrit, sans gêne, que « la Matinale » sous sa conduite et celle de son gourou Lanciné Diabaté se vendait à hauteur de 30%. A la vérité, Maxime Wangué et Diabaté Lanciné ont fait plonger le journal à 2% de ventes. Voilà la vérité. A la matinale, Maxime Wangué passait son temps à colporter des méchancetés sur tous ceux qu’il avait du mal à dompter. Toute sa vie professionnelle, Maxime Wangué l’a mise au service du Mal. Si bien que ses passages au groupe Olympe ou encore à l’Intelligent d’Abidjan sont estampillés d’un sceau noir. Il y pratiquait la sorcellerie à visage découvert. Aujourd’hui, Maxime Wangué court après un hypothétique poste de Rédacteur en Chef au cas où le quotidien « Le Rassemblement », que compte porter sur les fonts baptismaux le RDR voyait, effectivement le jour. C’est son droit mais à bientôt 60 ans, la sagesse lui commande plutôt de songer à partir à la retraite. Car il n’a absolument rien prouvé les années antérieures et ce n’est point maintenant qu’il ferait montre d’un quelconque talent. Il est juste bon pour moucharder et faire les flagorneries. Avec ce petit gars à la tête du journal du parti au pouvoir, ce serait le signe que le RDR manque d’ambitions. Ce qui n’est pas le cas. Wangué peut donc toujours prendre ses vessies pour des lanternes. Désormais, quiconque égratignera Bamba Alex Souleymane trouvera la majorité du personnel de La Matinale sur son chemin. Que Maxime Wangué se le tienne pour dit, en premier.

De la question des porte-paroles des journalistes

A ce jour, le personnel de « La Matinale » n’a pas désigné un quelconque groupe d’individus pour servir d’interfaces entre eux et la Direction du RDR. Ainsi donc, tous les confrères qui se prévalent de ce titre, savent bien qu’ils n’ont jamais eu l’onction des journalistes et infographistes. Ils sont ankylosés par la peur de perdre un emploi. Ils ont également envie de faire plaisir à leurs maitres qui sont à la Rue Lepic, désormais. En tout état de cause, ce combat de duperie, de lâcheté, de veulerie et d’apathie, ils l’ont perdu d’avance. Ils en sortiront tout penauds. Le personnel, dans son écrasante majorité, a le regard, désormais tourné vers la Présidence. Le Président Alassane Ouattara et ses proches collaborateurs qui viennent de se saisir du dossier, auront le nez creux pour satisfaire aux exigences du Personnel.

Un membre du personnel de La Matinale

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 550 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE