Pr Maurice Kakou Guikahué (S.E) à propos des législatives : «Le Pdci a pris sa décision…»

By: Africa Newsquick

Guikahué 70 ans du PDCI à BassamPr Maurice Kakou Guikahué (S.E) à propos des législatives : «Le Pdci a pris sa décision…»

Après une importante réunion, mercredi 11/05, avec les élus et les délégués du Pdci Rda, Pr Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif du Pdci a échangé avec la presse.

 

Comment le Pdci va-t-il traiter  la question des candidatures ?

Des comités électoraux locaux présidés par le délégué dans lesquelles sont les membres du Bureau politique, le Comité des sages, les membres du Grand conseil, les secrétaires de sections, vont réceptionner les dossiers et donner un avis sur le profil du candidat à la candidature. Leur rôle n’est pas de choisir, leur rôle est de renseigner le dossier pour faciliter la tâche au Comité national qui a pour rôle de recevoir, d’analyser, d’harmoniser, de proposer les candidatures au président du parti, qui est le seul habilité à faire les choix. Donc, c’est un travail à la chaine. Nous avons mis les Commissions en place. Nous avons dit aussi que pour avoir droit de délibération dans ces commissions, il faut être à jour de ses cotisations de 2014, 2015 et 2016 tout comme les candidats. Nous avons aussi fait le calendrier de réception des candidatures, d’analyse des candidatures et de transmission des candidatures qui sera publié incessamment après les analyses. Le président, également va faire connaître sous peu le Comité électoral.

 

Qu’avez-vous retenu par rapport à la révision de la liste électorale ?

Les délégués sont d’avis avec nous pour dire que, les équipes de la révision électorale ne sont pas suffisantes. Le Pdci propose qu’on mette au moins une équipe par pays rural, déjà sa mise en place dans le cadre des Frar. La réunion a décidé qu’on insiste auprès de la Cei pour que ces correctifs puissent être faits.

 

Le Comité électoral transmet toutes les candidatures, même s’il y a 10 candidatures ?

Il y a un Comité national qui va arbitrer, qui va aller se renseigner, qui travaille pour le compte du président pour lui faire des propositions. Pour qu’il décide. Au niveau local, le délégué et les autres ne décident pas, ils reçoivent les dossiers de candidatures, les analyses et ils les transmettent. On a même fait des fiches à remplir par le candidat et il y a des fiches d’analyses à remplir par la Délégation et la Commission électorale se réunit pour dire voici le profil des candidatures, ça s’arrête là. Et les Délégations transmettent toutes les candidatures au niveau national même s’il y a 20 candidats par Circonscription électorale, mais avec un avis sur le profil du candidat. C’est des avis renseignés pour mettre la Commission électorale à l’aise. Mais, ce ne sont pas les délégués qui choisissent les candidats.

 

Un délégué peut être candidat alors qu’il préside la Commission ?

Oui, ça ne pose aucun problème. D’autant plus que le travail est collégial. Quand on va discuter de son dossier à la base, ça sera devant tout le monde que l’avis sera donné. Maintenant, par décence, on peut lui dire, monsieur le délégué, il faut vous retirer. Mais, il reste président. On peut être délégué et ne pas être choisi, ça peut arriver. Tous les délégués ne sont pas d’office choisis.

 

Ceux qui sont des élus sont-ils forcément désignés si l’on va en Rhdp ?

Dans un parti politique, on change de député. Ce n’est pas parce que quelqu’un est député qu’à la prochaine élection, il reste automatiquement député. Pour l’instant, c’est aller trop vite en besogne. Le Pdci vient de se prononcer. Aujourd’hui, nous sommes un groupement politique après avoir élu un président Rhdp, la logique aurait voulu qu’on ait des députés Rhdp. C’est une décision du Pdci, le président Bédié a décidé, j’ai été instruit de sensibiliser les élus et les délégués pour qu’ils sensibilisent à leur tour la base. C’est ce travail qu’on a commencé. Maintenant, nous attendons les autres composantes du Rhdp pour qu’elles répondent à cet appel du Pdci. Mais le Pdci a pris sa décision, il est prêt à aller en Rhdp.

 

Le député sortant dépose lui aussi sa candidature ?

Oui, parce que c’est un nouveau cycle. On renouvelle le personnel politique. Si tu ne déposes pas ta candidature, c’est que tu ne veux plus être candidat.

 

Est-ce à dire qu’il n’y aura pas de primaires ?

Dans la circulaire que le président a faite, il va graduellement. Il va dans le principe que dans nos statuts, il est écrit que le choix des candidats, c’est les primaires ou le consensus. Mais si le consensus l’a emporté pourquoi vous voulez aller aux primaires ? Donc pour le président, on lance la sélection des candidatures dans les zones. Peut-être qu’il y a des zones où il y aura des candidatures uniques, il y a des zones où il y aura des candidatures multiples mais, après la médiation de la Commission électorale locale, il y en a qui pourraient se retirer et puis il y a des zones où ça peut causer des problèmes. Et malgré, ce qu’on dit, ils refusent de se retirer. Parce que bien souvent, les gens disent qu’ils sont pour le consensus, mais chacun veut que le consensus se fasse autour de sa personne. Donc, si on se rend compte que le consensus ne marche pas, on va aux primaires. Ce sera des primaires au cas par cas.

 

Quand est-ce que les autres partis du Rhdp vont se mobiliser pour que la discussion ait lieu en vue d’aller en Rhdp ?

On a un directoire. Il n’y a pas de date encore. Le Pdci fait une sélection interne. Vous me donnez l’occasion de clarifier, car certaines personnes s’interrogent de savoir pourquoi le Pdci demande qu’on parte en Rhdp et il crée un Comité électoral ? LeComité électoral créé par le Pdci l’a été pour voir le profil des meilleurs cadres du Pdci  qui peuvent briguer un poste de député. Maintenant, nous voulons aller en Rhdp, nous allons partir à la discussion. Et là-bas il va y avoir une répartition des circonscriptions électorales par parti politique. On va dire le Pdci, vous avez x circonscriptions, le Rdr, vous en avez y. Maintenant, les x qu’on nous donne, il faut les meubler. Mais si on n’a pas fait notre sélection avant, où allons-nous trouver les gens pour qu’ils aillent en compétition ? Donc, le travail qu’on fait aujourd’hui, c’est un travail pour être prêt. Si demain, on nous dit voici les circonscriptions dont vous disposez, on applique les dispositions déjà prises. Si on nous dit aussi voici le nouveau découpage et qu’il y a des circonscriptions qui ont été éclatées, on s’adapte. On sait que ce n’est pas tout le territoire qui va être redécoupé. Notre Comité électoral, c’est surtout pour nous permettre de sélectionner nos cadres qui sont candidats à la députation en Rhdp. Maintenant, à l’impossible nul n’est tenu. Si le Rhdp, ça ne marche pas, alors tout le monde se battra comme il pourra, sinon nous, nous travaillerons pour que le Rhdp marche.

 

Concrètement, la répartition en Rhdp se fera comment ?

Ce que nous voyons, nous, au Pdci, c’est qu’on va à la discussion. On partage les circonscriptions et on demande à chaque parti d’aller remplir. C’est le schéma du Pdci. C’est-à-dire que si par exemple, il y a 255 circonscriptions, on dit il y a 120 qui reviennent au Pdci. On donne la nomenclature, le Pdci prend ce qu’il a eu et puis, il met les cadres qui peuvent gagner là-bas. On dit le Rdr a eu 130 circonscriptions par exemple, le Rdr va et choisit ses candidats et il pourvoit les 130 circonscriptions. Voici le schéma du Pdci.

 

Quel sera le sort des indépendants, ceux qui iront tout de même contre la décision du parti ?

Le 12ème Congrès a été clair, si on est indépendant, il y a des sanctions. Et ce qu’on a dit dans la circulaire qu’on va publier sous peu, que le candidat à la candidature va signer une déclaration sur l’honneur que s’il n’est pas choisi, il s’engage à ne pas être candidat indépendant, ni à quitter le Pdci.

 

Et s’il signe et qu’il ne respecte pas ?

Mais c’est son honneur qu’il bafoue. Il aura bafoué son honneur.

Propos recueillis par G. TRESSIA et D. SORY

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 528 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE