Côte d’Ivoire: Le régime Ouattara efface l’histoire de la ville de Kong et met Samory Touré aux oubliettes

By: Africa Newsquick
Alassane Ouattara, fils de Kong et Président de la RCI

Alassane Ouattara, fils de Kong et Président de la RCI

Côte d’Ivoire: Le régime Ouattara efface l’histoire de la ville de Kong et met Samory Touré aux oubliettes

La ville de Kong autrefois cité prospère regorge un pan de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Une ville historique connue pour ses mythiques mosquées et son histoire avec le conquérant Samory Touré. Malheureusement, les liens qui unissent cette ville au roi du Wassoulou sont en voie de disparition.

Deux principaux sites attirent les visiteurs dans la ville qui fut la capitale économique au 19eme siècle (Célèbre pour ses érudits, ses prestigieuses écoles coraniques, son commerce prospère). Il s’agit de la grande mosquée mythique et les vestiges laissés par l’empereur Samory Toure après son occupation. De passage dans la ville, nous avons été séduits par les investissements qui donnent  fière allure à la ville. Adduction d’eau potable, bitume, quartier résidentiel…Tout cela a été réalisé dans le cadre du programme présidentiel d’urgence.

SamoryAprès tout, c’est chez le chef de l’Etat. Kong est classée parmi les villes attrayantes en matière de tourisme de notre pays. Des investissements colossaux ont été engloutis dans la réhabilitation des deux célèbres mosquées de la ville afin de relancer le tourisme. Cependant, les vestiges de l’Almamy Samory Touré ne résistent plus au temps. Pourtant, il fut une figure emblématique de la lutte anti coloniale. Un symbole de l’Afrique conquérante. Les deux mosquées de la ville ont désormais fière allure, clôture moderne électricité dans la cour avec abris… On a déployé les grands moyens pour sauver les symboles de l’histoire de la ville. Elles bénéficient même d’une campagne de publicité. Dans les autres villes de la région du Tchologo, le chef-lieu de région, on trouve des panneaux publicitaires vous invitant à visiter les mosquées historiques de Kong. Le conquérant Samory Touré après avoir détruit la ville de Kong comme l’histoire nous l’enseigne y installa ses quartiers le 15 mai 1897. Avant de poursuivre son chemin vers l’intérieur du pays sous pression du gouverneur Louis Gustave Binger. Durant l’occupation de la ville de Kong par Samory et ses sofas, il bâtit une forteresse. Il y séjourna de longs mois avec ses sofas. Il bâtit  même une cour royale. Aujourd’hui, les traces de son passage sont à peine identifiables. Les restes des façades ne tiennent plus avec les intempéries. Juste quelques mètres carrés de terre noire vous rappelle qu’un des africains les plus influents de l’histoire y a séjourné. Pire une grande partie de sa  cour royale a servi à la construction du bâtiment de la mairie de la localité et de l’amphithéâtre. Il ne reste qu’une infime partie du domicile du résistant africain laissé à l’abandon. Les autorités locales et le ministère du tourisme ont-elle oublié qu’il s’agissait des vestiges laissés par l’empereur Samory Touré ? Celui qui marqua la résistance africaine face à la colonisation ? A moins que cela n’ait été une action volontaire. Dans le but d’effacer les traces du seigneur de la guerre (kêlêmassa) pour la simple raison qu’il  détruisit la ville de Kong et massacra les populations. La seconde hypothèse semble coller à la réalité.  Il est clair que l’Almamy Samory Touré n’est pas vu du même œil à Kong au regard des massacres perpétrés. Aujourd’hui, encore on continue de porter les stigmates dans les cœurs de génération en génération. Pourtant, il nous faut conserver ce volet historique important de notre pays. Nous ne devons pas tomber dans l’émotionnel surtout que le secteur du tourisme est plongé dans un profond coma depuis des années.

Pierre Alain

2 Comments

  • abobolais:

    Hi, this is a comment.
    To delete a comment, just log in and view the post's comments. There you will have the option to edit or delete them.

  • abobolais:

    Hi, this is a comment.
    To delete a comment, just log in and view the post's comments. There you will have the option to edit or delete them.

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 528 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE