Côte d’Ivoire: Des agents « injustement » radiés veulent assiéger le Ministère du Plan et du Développement (Collectif)

By: Africa Newsquick

Kaba Nialé_PlanCôte d’Ivoire: Des agents « injustement » radiés veulent assiéger le Ministère du Plan et du Développement (Collectif)

Pour réclamer le paiement de leurs arriérés et leurs droits – Plus de 60 agents radiés du PNDC veulent camper devant le cabinet du Ministère du Plan et du Développement.

Ce sont plus de 60 agents du Programme National de Développement Communautaire (PNDC) licenciés sans préavis qui  réclament toujours le paiement de leurs arriérés, leurs droits et leur réintégration.

Et pour avoir gain de cause, le collectif mis en place a décidé de se rendre à partir du lundi 18 avril 2016 au cabinet du  Ministère du Plan et du Développement pour manifester jusqu’à obtenir une issue favorable.

En effet le Programme National de Développement Communautaire (PNDC) est une structure sous tutelle du Ministère du Plan et du Développement, mise sur pied en 2012, soit au lendemain de la crise postélectorale est doté d’un portefeuille de 72 Milliards FCFA, dont le premier projet financé par la Banque Islamique Développement sur la Période 2012-2017 à hauteur de 12 Milliards FCFA est exécuté  dans les régions du Cavally, du Guemon et du Tonkpi.

Depuis un mois les agents sont dans la rue.

A la question de pourquoi cette action ?  Le collectif explique que le Coordonnateur du PNDC, Messan Fulgence a décidé un matin par une note d’information de  virer sans préavis ni mesures d’accompagnement et avec des arriérés de salaire plus de 60 agents.

Selon des indiscrétions, cette décision ferait suite au fait que la nouvelle équipe ministérielle dirigée par la ministre du Plan et du Développement, souhaiterais  faire une restructuration du programme. Pour le collectif cela est injuste surtout lorsqu’on prône l’insertion et l’emploi des jeunes.

Aujourd’hui, les 60 licenciés sont dans la précarité la plus totale. Pour informations selon le collectif, ces agents sont sans assurance, sans couverture sociale depuis 2012 pour certains et 2014 pour d’autres alors qu’un prélèvement est fait sur leur bulletin  de paie.

Au regard de tout ce qui leur arrive, le collectif compte mener une grande action d’envergure jusqu’à obtenir une réponse favorable.

Le PNDC à la loupe : Que retenir de la gestion de MESSAN ?

Le 29 mars 2016, il est 08h32. Le Coordonnateur du programme convoque une réunion d’urgence avec ses collaborateurs avec pour ordre du jour information de dernière minute.

En effet, au tableau d’affichage, la liste du personnel restreint comme nouvelle équipe du PNDC plantait déjà le décore.

Au développement de l’ordre du jour, on s’aperçoit qu’un dégraissage aurait été demandé par la nouvelle équipe du cabinet du ministère du plan.

Mais grande est la surprise du personnel de constater que Messan a retenu pour la plupart que ses proches avec qui des «deals» d’une certaine dimension se font.

Pour preuve une dame dont on fait taire le nom avec qui il a une estime très poussée et qui fait la pluie et le beau temps du Programme, qui a droit de vie ou de mort sur le personnel s’est vue attribuée le service de communication et relations publiques alors que les compétences en la matière existent mais expulsées.

Pour rappel, cette dame fut initialement secrétaire de monsieur MESSAN à l’INS, puis bombardée  chef de service aux ressources humaines avec un BTS au PNDC, aujourd’hui chef de service communication et relations publiques avec la bienveillante onction du Coordonnateur.

Le malaise ressenti ces derniers temps est le débarquement inattendu de certains agents du PNDC et du PRPC-DC. Ces agents souhaitent avec bienveillance le paiement de leurs arriérées de salaires et que les différents cris du cœur ne sont aucunement dirigé contre madame la ministre et son équipe.

Fait à Abidjan le 15 avril 2016

Le Collectif

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 550 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE