Menaces terroristes sur la Côte d’Ivoire: Les côtes ivoiriennes à la merci des djihadistes et pirates (!?)

By: Africa Newsquick

plage ivoirienneMenaces terroristes sur la Côte d’Ivoire: Les côtes ivoiriennes à la merci des djihadistes et pirates (!?)

Face aux menaces des fous d’Allah qui pèsent sur la Côte d’Ivoire, «L’Éléphant», à côté de l’enquête de Grand-Bassam, a tenté de comprendre les mesures sécuritaires prises par le gouvernement et les autorités militaires pour la protection des côtes ivoiriennes, mais également la haute mer. L’enquête de l’infernal quadrupède lui a permis de mettre la patte sur une information terrifiante.

Des pirates sévissent déjà sur les côtes ivoiriennes

La Côte d’Ivoire dispose d’environ 515 kilomètres de côtes. Pour la surveillance et la défense de l’espace maritime ivoirien, l’Etat a doté la marine nationale, d’une flotte navale digne de ce nom, de plusieurs engins tels que des embarcations de surveillance lagunaire, des vedettes de surveillance côtière, et des patrouilleurs. L’acquisition de ces moyens opérationnels, avait laissé entendre l’ex-ministre chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi face aux marins, visait à «combler une carence de la marine nationale dépourvue de capacités nécessaires pour faire face aux nombreuses menaces, notamment la piraterie maritime, le pillage des ressources halieutiques, la contrebande, la pollution et la destruction des écosystèmes marins, côtiers et lagunaires». Mais, malgré la modernisation de la flotte navale et fluvio-lagunaire de la marine nationale, les marins peinent à sécuriser et à défendre les eaux sous juridiction nationale, et en haute mer. Et en plus de cela, «L’Eléphant» a découvert dans ses investigations qu’il existe des défaillances notoires au niveau de l’administration portuaire et maritime, dans l’accomplissement de leurs tâches. Pour preuve, le samedi 26 décembre 2015, le bateau Ju-Yuan, immatriculé 1475, appartenant à la Compagnie chinoise de pêche Ju-Yuan, parti en mer le mercredi 23 décembre 2015, avec à son bord un équipage composé de Chinois et d’Ivoiriens, a été détourné par des pirates venus du Nigéria, dans les eaux ivoiriennes. Selon les confidences faites au pachyderme, 12 pirates, à bord d’un bateau hors-bord doté de deux moteurs et 20 bidons de carburant, armés jusqu’aux dents, ont réussi à monter à bord du bateau pêche Ju-Yuan amarré, et ont maîtrisé son équipage pour le conduire jusqu’aux larges de Lagos, la capitale nigériane. Cela, au nez et à la barbe des super-patrouilleurs «l’Émergence et le Bouclier»? Durant 4 jours, l’équipage, pris en otage, subira des traitements inhumains. Les Chinois et Ivoiriens seront roués de coups et privés de nourriture par les pirates. C’est une fois aux larges de Lagos que les pirates, après les avoir dépouillés de leurs biens, prendront congé d’eux. Libérés de leurs bourreaux, ils appelleront à l’aide et prendront finalement la direction du port de Bénin. Dans ce pays, c’est après plusieurs tractations que les autorités portuaires béninoises laisseront le bateau accéder à leur port. Suite au contrôle du bateau et de son équipage, les autorités portuaires béninoises, après avoir constaté des irrégularités graves, balanceront au visage des marins ivoiriens: «Chez vous en Côte d’Ivoire, c’est la pagaille.» Le personnel du bateau, après avoir reçu la visite du consulat ivoirien au Bénin, rentra au bercail, en Côte d’Ivoire le 8 janvier 2016. Selon la source du pachyderme, beaucoup d’activités illégales et clandestines prospèrent en ce moment sur les quais ivoiriens censés être contrôlés par les autorités maritimes. «L’Éléphant» reviendra, dans les prochains jours, sur les éventuelles défaillances dûes aux autorités portuaires, et à l’Administration maritime. C’était notre rubrique, «Comment se portent les frontières ivoiriennes».

NOËL KONAN, in L’Eléphant déchaîné

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 549 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE