Procès de Gbagbo et Blé Goudé : Bruno Koné, un «témoin oculaire» qui manque à l’appel!

By: Africa Newsquick

Kone Bruno 1Procès de Gbagbo et Blé Goudé : Bruno Koné, un «témoin oculaire» qui manque à l’appel!

Enfin le grand jour. Plus de 5 ans après la crise postélectorale qu’a connue la Côte d’Ivoire, laquelle a valu la déportation de l’ex-Président de la République et de l’ex-leader de la galaxie patriotique et du ministre de la Jeunesse, le procès tant espéré devant la CPI, s’est ouvert, le 28 janvier, à La Haye. L’ex-chef d’Etat serait accusé de crimes contre l’humanité, entre autres une campagne de violences, et d’avoir en vain tenté de conserver le pouvoir. Quant à Charles Blé Goudé, il serait accusé d’avoir été à la tête d’hommes ayant tué et violé des centaines de personnes dans le but de maintenir l’ex-chef de l’Etat au pouvoir. Dans la mesure où on voudrait donner un nom à ce procès, on pourrait le qualifier de ʺProcès de vérité pour toute une nation qui durant toutes ses années en avait soifʺ. Les rumeurs et les commentaires durant tout ce temps faisaient bon train. Vu l’importance de ce procès, il a été judicieux pour le gouvernement ivoirien, à travers son Porte-parole, Koné Nabagné Bruno, à l’issue du traditionnel Conseil des ministres dont le dernier s’est tenu le 27/1, de dire quelques mots sur le procès de l’ex-Président de la République, Laurent Gbagbo, et de l’ex-leader de la galaxie patriotique, Charles Blé Goudé: «L’essentiel est que la vérité soit connue sur ce qui s’est passé. L’essentiel est que, s’il y a des condamnations, qu’elles soient dites. Et l’essentiel est surtout que cela serve de leçon à toute la Côte d’Ivoire, aux hommes politiques, afin d’éviter que notre pays revive ce type d’événements.» («L’inter», 28/1). En revanche, ne pouvant pas se taire devant une telle occasion sans faire un commentaire personnel, le ministre des Tics s’est revêtu de son manteau de militant du parti au pouvoir, le RDR, et, comme à ses habitudes, en a dit de plus belles, en laissant éclater au grand jour son indignation d’apprendre que la défense de Charles Blé Goudé ambitionne de plaider non-coupable: «Vous avez tous été témoins de ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire, c’est à vous d’apprécier cela. Là, je ne parle plus en tant que porte-parole du gouvernement, ayant été observateur moi-même, témoin, je peux difficilement dire que cette personne n’a pas joué le rôle pour lequel elle est poursuivie. Plaider non-coupable, c’est une déformation inacceptable.» Alors que la défense ainsi que le procureur Bensouda, et la partie civile…chacun à son niveau a pu regrouper les preuves et aussi les témoins; on peut dire que la moisson n’a pas du tout été abondante. Puisqu’il y a un témoin oculaire qui manque à l’appel, le nommé Koné Nabagné Bruno!

JOSE N’ GORAN, in L’Eléphant déchaîné N°418

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 547 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE