Axe routier Yamoussoukro-Daloa : Une belle symphonie inachevée

By: Africa Newsquick

Achi_Golf (11) (Large)Axe routier Yamoussoukro-Daloa : Une belle symphonie inachevée

Combien sont les chantiers annoncés et partiellement entamés avant et pendant les visites d’Etat du Président de la République et qui aujourd’hui, après son passage dans plusieurs régions, ont été délaissés, on ne sait trop pour quelle raison?

Le trajet Yamoussoukro-Gobazra, un enfer sur terre pour les automobilistes

Distant d’environ 125 kilomètres, le tronçon Yamoussoukro-Daloa était, dans le courant du mois de septembre 2015, en pleine réhabilitation. En effet, à l’occasion de la visite d’Etat que devait effectuer son empereur Ouattara II dans le Haut Sassandra, du 27 au 30 septembre 2015, de grands travaux de rénovation de cette route avaient été amorcés. Il est à noter au passage que l’axe Yamoussoukro-Bouaflé a, quant à lui, été réhabilité quelques mois plus tôt. C’était à l’occasion également de la venue du chef de l’Etat à Bouaflé, en vue de l’inauguration du nouveau pont de Bouaflé, baptisé ʺpont de l’émergenceʺ. Aujourd’hui, ce tronçon est dans un état pitoyable. Et, on se demande, au vu des nombreux nids de poule qui le jalonnent, s’il a fait l’objet d’une cure de jouvence. Bref! En somme, le bitume du tronçon Yamoussoukro-Daloa est en déphasage total avec l’objectif caressé par le Président Ouattara, c’est-à-dire faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020. C’est justement pour pallier ce cliché hideux de sous-développement que la rénovation du bitume de cet axe routier a été initiée et confiée, à cet effet, à l’entreprise des travaux publics et routes ʺNicolas Srouji Etablishment Côte d’Ivoireʺ (NSE-CI). Ces travaux de grande envergure, débutés à Daloa pour s’achever à Yamoussoukro, avaient suscité une allégresse incommensurable chez les usagers à la vue des machines de l’entreprise NSE-CI qui avaient partiellement envahi ce tronçon et qui s’attelaient à lui redonner une nouvelle santé de fer. Le délai de six mois a été donné à l’opérateur pour achever ses travaux de réhabilitation. «L’Eléphant», en provenance d’Abidjan pour Daloa, le dimanche 17 janvier 2016, a eu l’occasion de s’imprégner de l’état d’avancement desdits travaux. Eh ben, c’est avec beaucoup de consternation que le pachyderme a constaté l’absence des machines de l’entreprise NSE-CI sur cette route, en dépit du non achèvement des travaux à elle confiés par l’Etat ivoirien. Sur une distance d’environ 125 kilomètres, c’est seulement 23 kilomètres de route qui ont été revêtus d’un nouveau bitume, soit la distance Daloa-Gobazra. Pour le reste du trajet, l’infernal quadrupède ne sait pas grand’chose, ni sur l’arrêt des travaux de réhabilitation des 102 kilomètres restants, encore moins sur la reprise des travaux. Pour l’heure, les automobilistes  qui fréquentent beaucoup et massivement cet axe routier luttent avec une témérité remarquable contre les nombreux nids de poule et la poussière rouge et blanche (due au ciment déversé à certains endroits sur cette route par l’opérateur avant le rappel de ses machines). Le délai de six mois courant toujours, l’espoir d’un retour des machines de l’entreprise NSE-CI demeure chez les usagers de cette voie qui attendent impatiemment son entier bitumage.

La capitale politique sera-t-elle au rendez-vous de l’émergence?

Le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, s’est rendu ce lundi 25 janvier 2016 à Odienné pour le lancement des travaux de bitumage de l’axe Odienné-Gbéléban, la région maternelle du Président de la République. En partant, Daniel Kablan Duncan a dû certainement survoler la capitale politique, Yamoussoukro. Assis à bord de son avion, il a également dû constater à travers les hublots – s’il a encore une bonne vision – la dégradation très avancée du bitume des grandes artères de la ville natale du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne. «Notre capitale politique et administrative a mal, mal de ses routes qui sont rongées par des nids de poule qui, à certains endroits, ressemblent à des puits. Pourtant, ces voies larges et bien éclairées étaient un atout de cette cité. (…) La dégradation des routes oblige les automobilistes et motocyclistes à rouler parfois en sens inverse. Les derniers cités sont les plus grandes victimes de cette situation. Il n’est pas rare de voir un motocycliste faire une chute spectaculaire lorsque les roues tombent dans ces trous. (…) Comme on a coutume de le dire, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Les mécaniciens se frottent les mains car les propriétaires des engins roulants sont souvent au garage pour des réparations à cause des chocs subis par les véhicules et motos du fait des nids de poule de plusieurs centimètres de profondeur. (…)Refaire entièrement une voie bitumée coûte cher mais en attendant, ne serait-il pas intéressant de fermer les nids de poule avec du gravier mélangé au ciment comme cela se fait ailleurs, surtout qu’à moins de quinze kilomètres de Yamoussoukro, se trouve l’une des plus importantes carrières du pays, à Agbakro?(…) La route précède le développement, dit l’adage. Au moment où nous aspirons à l’émergence, notre capitale a de plus en plus mal de ses routes», a courageusement diagnostiqué un journaliste de la radio nationale, au cours du journal diffusé sur ce média d’Etat, le 21/01. Le Président de la République qui avait promis, la main sur le cœur et le cœur solidement accroché, pendant son premier mandat, de s’installer à Yamoussoukro, continue de méditer sur sa promesse. Et l’on se demande bien, au regard de l’état de délabrement de la voierie de la capitale politique, si celle-ci sera au rendez-vous de l’émergence!

NOËL KONAN, in L’Eléphant déchaîné n°416

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 540 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE