CIV-Feux d’artifices : On s’en fout des décisions d’Hamed Bakayoko, même dans les casernes de gendarmerie et cités policières

By: Africa Newsquick

hambak-corruptionCIV-Feux d’artifices : On s’en fout des décisions d’Hamed Bakayoko, même dans les casernes de gendarmerie et cités policières

Hamed Bakayoko, ministre de l’Intérieur, a pris un arrêté le mardi 24 novembre 2015, portant interdiction de l’usage de pétards, de feux d’artifices et autres substances explosives du genre, sur toute l’étendue du territoire national.  Et ce, pour la période allant du mardi 1er décembre 2015 au dimanche 31 janvier 2016 inclus. Le communiqué stipule que l’usage de pétards et de feux d’artifice est  interdit sur toute l’étendue du territoire national, sauf dérogation accordée par arrêté du Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.  Les contrevenants aux dispositions du présent arrêté s’exposent aux sanctions prévues par les lois et règlements en vigueur.

Malheureusement, des Ivoiriens et même des forces de l’Ordre s’en foutent.

A la Cité policière de Yopougon-Toits rouges, la fête se déroule en pétards. La caserne des gendarmes, non loin de là, c’est pareil. De jour comme de nuit, les populations environnantes vivent au rythme et aux bruits des pétards et autres feux d’artifices. Sans que ces agents de l’ordre ne bougent un doigt. Les bruits dérangent tout le monde, mais personne n’ose lever le petit doigt pour appliquer la décision d’interdiction du gouvernement. Nous avons pris le temps de faire un tour dans les communes d’Abidjan et recueillis des infos de l’intérieur du pays, c’est à croire qu’il n’y a pas d’interdiction. De Cocody à Yopougon, en passant par Adjamé, Abobo, Treichville, Marcory, Koumassi, Port-Bouët, etc. Des agents approchés disent ne pas avoir obtenu l’ordre d’agir. «Si tu prends l’enfants de quelqu’un, ta hiérarchie risque de te lâcher. En plus aucune brigade mobile n’a été désignée pour agir. Donc tout le monde laisse faire», nous a confié un policier habitant la cité de Toits-Rouges. Pareil pour un gendarme de la caserne du même quartier.

C’est vraiment beau, la Côte d’Ivoire de Ouattara qui avait pourtant promis un Etat de droit. De nombreuses lois votées, des décisions prises, jamais appliquées! Quel dommage!

Gilles Richard OMAEL

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 547 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE