Côte d’Ivoire : L’Insécurité ça va, ça vient dans ce pays en émergence abritant des Ivoiriens nouveaux!

By: Africa Newsquick

hambak-corruptionCôte d’Ivoire : L’Insécurité ça va, ça vient dans ce pays en émergence abritant des Ivoiriens nouveaux!

La Côte d’Ivoire, pays émergeant abritant des Ivoiriens nouveaux, et dont l’indice de sécurité rivalise effrontément avec celui de Genève pour le plus grand plaisir de nos autorités, connaît depuis quelques temps une série d’agression du côté de Yopougon Saint André.

Une agression de routine

Il est 21h, le mardi 24 novembre, lorsque monsieur Roger, en partance pour une course dans la zone, emprunte un taxi communal à bord duquel un passager est installé à l’arrière. Au bout de quelques minutes, le chauffeur de taxi emprunte un raccourci qui n’inquiète nullement le nouveau passager puisque ledit raccourci est parfois emprunté pour réduire le trajet. Il ne se rendra compte du guet-apens que lorsque le passager à l’arrière lui réclamera son téléphone portable. «Je croyais au départ que le passager à l’arrière était le seul à vouloir m’agresser. Mais lorsque j’ai regardé le chauffeur, je l’ai vu en train de sourire; c’est à ce moment que je me suis rendu compte qu’ils étaient de mèche. Ils m’ont pris mon téléphone portable et ont décidé que j’avais vu leur visage donc ils devaient me tuer.». Résolu à ne pas laisser la vie dans ce traquenard, monsieur Roger tente de raisonner ses agresseurs en leur rappelant qu’il n’est pas nécessaire de lui ôter la vie dans la mesure où ils avaient obtenu gain de cause. Mais rien n’y fit! Le passager et ses agresseurs lui donnent plusieurs coups de poignard, avant de le laisser pour mort en pleine rue. «Ils m’ont poignardé au visage, au ventre, sur les cuisses et dans les mains lorsque j’ai essayé de me défendre». Raconte-il au pachyderme. Fort heureusement, il reçoit l’aide d’un passant lorsqu’il est projeté hors de la voiture. Transporté au Chu de Yopougon dont on connaît la légendaire promptitude, il patientera une bonne heure saignement à l’appui, avant de recevoir les premiers soins, et d’emprunter la direction d’une polyclinique de renom, de la place. C’est qu’il a de la chance, lui!

Le commissariat du 16ème arrondissement de Yopougon débordé

Ignorant l’identité des agresseurs de son fils, le père de Roger porte plainte contre X au 16ème arrondissement. Il n’est pas le seul apparemment, les agressions se multiplient dans la zone. «Quand je me suis rendu au commissariat, il y avait du monde, et certains étaient même renvoyés chez eux. La sécurité n’est pas effective sur tout le territoire. Tout dépend de l’endroit où l’on se trouve». En cette fin d’année, les riverains de Saint André n’ont de cesse de faire savoir leurs inquiétudes. La Police nationale gagnerait à y faire un tour en évitant bien sûr d’embarquer les caméras de la RTI pour faire croire aux Ivoiriens qu’ils sont en sécurité!

BABETH BERIYTH, in L’Eléphant déchaîné n°404

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE