Coup d’Etat au Burkina: Soro se défend encore et s’accuse un peu plus

By: Africa Newsquick

soro-BassoléCoup d’Etat au Burkina: Soro se défend encore et s’accuse un peu plus

Après avoir personnellement observé le silence, puis passé à l’offensive sur le plan médiatique, voici Soro Guillaume qui monte lui-même au créneau sur les réseaux sociaux. Des sorties malheureuses qui l’accusent plus qu’elles ne le disculpent.

« Nous savons qui sont ceux qui sont à la base de cette affaire » qui est partie « de quelque part aux Etats-Unis », a dit M. Soro face à la presse, ajoutant que « le lieu, les commanditaires et les apprentis sorciers qui ont joué à ce jeu dangereux » ont été localisés « avec exactitude », à l’issue d’une série d’audiences.

Il a estimé « qu’en politique tous les coups bas ne devraient pas être permis », avant d’ajouter que ceux qui sont impliqués avaient pour objectif de « semer la division dans (son) camp », assurant que les concernés « déchanteront ».

A présent, c’est au tour de Yacouba Isaac Zida de subir le courroux du président de l’Assemblée nationale ivoirienne. Il accuse directement le Premier ministre burkinabé d’être le commanditaire des écoutes téléphoniques. Une autre sortie malheureuse quand on sait que le même Soro Guillaume a annoncé, il y a quelques jours, que le commanditaire des écoutes se trouvait aux Etats-Unis.

L’autre point qui ne milite pas en faveur de Soro, c’est l’attaque de Grabo. Tout le monde sait maintenant que c’est ainsi qu’il a toujours fonctionné, même étant à la Fesci et dans la rébellion. Chaque fois qu’il est en difficulté, un évènement tragique est arrivé. Des coïncidences vraiment étranges pour un homme que ses supporteurs zélés qui n’hésitent pas à transformer les hôtels où ils passent dans les capitales européennes, en véritable Gondouana avec leurs tee-shirts et affiches à son effigie, qui fout la honte aux Ivoiriens et fait de lui-même la risée aux yeux des clients de cet hôtel. En fin de compte Soro et ses pratiques rappellent la gestapo et on comprend pourquoi Ouattara et Bédié préfèrent le regarder faire, en attendant qu’ils réussissent à trouver une solution sur mesure.

Une contribution particulière de Bruce Nangui

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE