CIV-Renforcement des capacités: Daniel Kablan Duncan a lancé la stratégie nationale pour l’émergence

By: Africa Newsquick

Duncan-Meite-Sindou-0009CIV-Renforcement des capacités: Daniel Kablan Duncan a lancé la stratégie nationale pour l’émergence

APA Abidjan-Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a lancé, mercredi, le projet d’élaboration de la stratégie nationale de renforcement des capacités pour l’émergence initié par le Secrétariat national au renforcement des capacités (SNRC).
Kablan Duncan a salué à cette occasion, « cette heureuse initiative » dont l’importance nécessite «une approche inclusive et participative».
«La force d’un pays réside d’abord dans ses hommes et ses femmes, à condition qu’ils soient bien éduqués, bien formés et en bonne santé », a fait remarquer le Premier ministre.
« Une telle stratégie vise à mettre à la disposition du Gouvernement un cadre programmatique cohérent de conduite de l’action gouvernementale en matière de renforcement des capacités, afin de disposer des capacités requises pour impulser les transformations structurelles, conduire, suivre et évaluer les réformes nécessaires à l’émergence de la Côte d’Ivoire », a expliqué le Chef du gouvernement ivoirien.
Auparavant, le Secrétaire national au renforcement des capacités (SNRC), Sindou Méïté a souligné que la stratégie nationale de renforcement des capacités permettra la traduction de la vision du Chef de l’Etat ivoirien de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020.
Le Secrétariat national au renforcement des capacités a pour principales missions d’élaborer et mettre en œuvre la stratégie nationale de renforcement des capacités conformément au programme de développement économique et social du Gouvernement.
Il coordonne au plan national, les activités de renforcement des capacités et assure la coordination opérationnelle des interventions des partenaires au développement pour toutes les questions liées au renforcement des capacités.

Duncan-Meite-Sindou-0022

L’intégralité du discours du Premier ministre Daniel Kablan Duncan

C’est pour moi un réel plaisir de présider, ce jour, cette cérémonie de lancement du projet d’élaboration de la stratégie nationale de renforcement des capacités.

J’adresse mes salutations chaleureuses à toutes les hautes personnalités ici présentes ou représentées. Votre présence remarquée, est le gage de l’intérêt que vous portez au processus de renforcement des capacités institutionnelles, organisationnelles et humaines, comme facteur de  renforcement de nos institutions et de Bonne Gouvernance.

Je tiens à saluer cette heureuse initiative pour laquelle je félicite Monsieur le Secrétaire National au Renforcement des Capacités, car elle permettra de mettre à la disposition du Gouvernement, un important cadre de coordination de la politique de développement des capacités requises pour réaliser la grande ambition de SEM Alassane OUATTARA, Président de la République, de faire de la Côte d’Ivoire « un pays émergent à l’horizon 2020 ».

J’exprime aussi mes vifs remerciements à nos partenaires au développement, et, de façon toute spéciale, à la Fondation Africaine pour le Renforcement des Capacités (ACBF) qui a soutenu cette initiative dès le début du processus.

Vous me permettrez également de remercier :

-d’une part, la Banque Mondiale qui a montré sa disponibilité à appuyer ce processus, à travers le Don de Gouvernance et de Développement Institutionnel,

-et, d’autre part, la Banque Africaine de Développement avec laquelle des discussions sont en bonne voie pour un appui en termes d’assistance technique et financière d’un montant de cent cinquante mille (150 000) unités de crédit, soit environ 124 000 000 de francs CFA.

Nous nous réjouissons de cet accompagnement de nos partenaires qui permettra de garantir, non seulement la bonne exécution du projet, mais aussi et surtout, la mise à disposition de la Côte d’Ivoire d’appuis spécifiques pour la mise en œuvre effective de cette stratégie.

  • Honorables invités,
  • Mesdames et Messieurs,

Depuis l’accession à la Magistrature Suprême de Son Excellence Alassane OUATTARA à la Présidence de la République de Côte d’Ivoire en 2011, il a notamment instruit le Gouvernement à s’engager  résolument dans la transformation structurelle de l’économie ivoirienne, en vue de faire de la Côte d’Ivoire « un pays émergent à l’horizon 2020 ».

Cette ambition s’est traduite par l’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan National de Développement (PND 2012-2015), conçu pour ramener le pays sur le sentier d’une croissance vigoureuse, soutenue, inclusive et solidaire afin de permettre à la Côte d’Ivoire d’atteindre l’objectif de l’émergence à l’horizon 2020 en réduisant le taux de pauvreté de moitié à cette échéance.

Ce plan a permis au pays d’enregistrer, en moins de 4 ans, d’importants succès économiques et sociaux :

-un taux de croissance de plus de 9% en moyenne par an de 2012 à 2014,

-l’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base (santé, éducation, logement, eau et électricité),

-la remise à niveau des infrastructures économiques et sociales,

-la construction de nouvelles infrastructures,

-et l’amélioration du climat des affaires à travers de nombreuses et vigoureuses réformes.

Grâce à ces réformes mises en œuvre, la Côte d’Ivoire a amélioré, entre 2012 et 2015, de 35 places son rang (142è) selon le rapport « Doing Business 2016 » de la Banque Mondiale. Et elle est en outre éligible au Millenium Challenge Corporation (MCC) ainsi qu’à l’OPEN Government Partnership (OGP).

Toutefois, malgré ces performances économiques et progrès sociaux remarquables observés ces dernières années, des besoins en développement des capacités notamment humaines sont observables, aussi bien au niveau du secteur public, du secteur privé que de la société civile.

Or, l’insuffisance des capacités institutionnelles, organisationnelles et humaines du pays est de nature à constituer un facteur limitant à la bonne conduite des programmes ambitieux de développement, si les défis ne sont pas relevés à temps.

Nous attachons donc particulièrement du prix au renforcement des capacités des ressources humaines ; car, à la vérité, la véritable matière première du développement, c’est l’HOMME acteur et bénéficiaire du développement. La vraie richesse n’est pas seulement matérielle. Mais la force d’un pays réside d’abord dans ses hommes et ses femmes, à condition qu’ils soient bien éduqués, bien formés et en bonne santé.  Je me plais souvent à citer le philosophe Jean Bodin qui dit «qu’il n’est de richesse que d’hommes ».

C’est pourquoi, dans la perspective de la mise en œuvre du PND 2016-2020, qui a pour objectif de hisser l’économie ivoirienne dans la catégorie des pays émergents, il est fondamental pour le Gouvernement de bien cerner le niveau des capacités humaines actuelles et des capacités minimales requises pour atteindre l’étape de l’émergence.

En ayant une bonne mesure de l’écart actuel entre l’existant et les besoins, nous serons en mesure de déployer une stratégie de renforcement de nos capacités, adaptée à notre vision et aux priorités de notre développement.

Pour rappel, Son Excellence Monsieur le Président de la République a assigné au Gouvernement cinq grands chantiers sur la période 2016-2020, à savoir :

Le renforcement des institutions pour la Paix et la Bonne Gouvernance ;

La transformation de l’Economie ;

L’amélioration des conditions de vie ;

La promotion de la Jeunesse et de la Femme ;

L’émergence d’un Ivoirien nouveau.

Il est donc heureux et pertinent que le Secrétariat National au Renforcement des Capacités s’engage dans ce processus d’élaboration de la stratégie nationale de renforcement des capacités. C’est en effet la structure adaptée de l’Etat en charge de la mission de coordination de des programmes, projets et actions de renforcement des capacités.

Une telle stratégie vise surtout à mettre à la disposition du Gouvernement un cadre programmatique cohérent de conduite de l’action gouvernementale en matière de renforcement des capacités, afin de disposer des capacités requises pour impulser les transformations structurelles, conduire, suivre et évaluer les réformes nécessaires à l’émergence de la Côte d’Ivoire.

  • Honorables invités,
  • Mesdames et Messieurs,

Pour mener à bien ce projet d’une grande importance, il est nécessaire qu’il soit inscrit dans une approche inclusive et participative.

C’est pourquoi le Secrétariat National au Renforcement des Capacités sollicitera l’appui des Institutions, des administrations centrales, des administrations déconcentrées et décentralisées, des structures nationales de renforcement des capacités, voire des organisations du secteur privé, des organisations de la société civile et des partenaires au développement.

Je lance donc un appel aux différentes parties prenantes, en vue de leur implication effective et active dans ce projet, afin que nous puissions disposer d’un état précis, à la fois de nos capacités et des besoins à satisfaire. A terme, notre pays devrait disposer, pour accompagner efficacement le gouvernement dans la mise en œuvre de son  programme de développement :

-d’un secteur public moderne et performant, en mesure de délivrer des services de qualité aux citoyens et de conduire, de manière efficace, des réformes et politiques publiques, susceptibles d’opérer rapidement les transformations nécessaires pour l’émergence ;

-d’un secteur privé compétitif, grand moteur de la croissance économique et pourvoyeur d’emplois ;

  • et d’une société civile apte à tisser des partenariats, à conduire efficacement des plaidoyers et à réaliser efficacement le contrôle citoyen de l’action gouvernementale.

C’est avec cet espoir, et en réitérant mes sincères remerciements à toutes et à tous, que je déclare officiellement « le lancement du projet d’élaboration de la stratégie nationale de renforcement des capacités pour l’émergence de Côte d’Ivoire ».

Je vous remercie de votre aimable attention.

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE