Beugré Mambé (Gouverneur du district d’Abidjan): « Les Ivoiriens sont résolument engagés sur le chemin de la paix »

By: Africa Newsquick

Mambé_4418Beugré Mambé (Gouverneur du district d’Abidjan): « Les Ivoiriens sont résolument engagés sur le chemin de la paix »

A la cérémonie d’ouverture,  jeudi 1er octobre, à Espace Events des 2 Plateaux, du colloque organisé par la Commission électorale indépendante (CEI) et l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci) sur le thème « Médias, société civile, groupements et partis politiques pour la prévention des conflits et la réconciliation », le gouverneur du District autonome d’Abidjan a lancé un appel à la paix. « Les Ivoiriens, au dire de Beugré Mambé, ont retrouvé la paix et du développement avec Alassane Ouattara et la communauté internationale. Ils sont résolument engagés sur le chemin de la paix ».

L’ancien président de la CEI a rendu hommage à Mme Aïchatou Mindaoudou, représentante spéciale du secrétaire général de l’Onu en Côte d’Ivoire, salué ses efforts ainsi que ceux de la communauté internationale, qui, dit-il, œuvrent à redonner à la Côte d’Ivoire son lustre d’antan. S’agissant du colloque, il a souligné qu’il vient confirmer l’engagement de la patronne de l’Onuci pour le bien des Ivoiriens. Puis il a fait connaître ses espérances, relativement au thème de cette rencontre de réflexion.

Aussi, le gouverneur Mambé  a-t-il relevé que les médias portent et véhiculent une énergie scripturaire dont il faut prendre conscience et dompter pour le bien de la société ; la société civile devrait être la force neutre de la population et animée de la recherche de l’universel ; les professionnels de la politique devraient s’instruire de la réalité selon laquelle la politique doit concourir au bien de tous, sans porter atteinte à l’équilibre de la société.

Pour sa part, Mme Mindaoudou a rassuré sur l’engagement de l’Onuci à accompagner les efforts de la Côte d’Ivoire dans la création d’un environnement apaisé. Elle a dit avoir fait le constat de ce que « la stabilité se consolide, l’économie se développe et les Ivoiriens vivent dans la paix ». La représentante spéciale du secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, en Côte d’Ivoire a noté que des avancées remarquables sont recensées dans le processus électoral. A l’en croire, le scrutin présidentiel du 25 octobre va permettre aux Ivoiriens de renouer avec les principes démocratiques.

Poursuivant, elle a souligné que les élections sont un moment de tensions provoquées par des propos incendiaires des hommes politiques. Ces propos, véhiculés par les médias qui ont le pouvoir d’influencer les opinions, ont but de galvaniser les populations. Pour cette raison, il est urgent de pacifier le discours politique, proposer des limites aux médias et que la société civile joue un rôle primordial pour un environnement apaisé. En tout état de cause, pour la patronne de l’Onuci, chaque entité doit agir en sorte de préserver la paix.

Quant à Youssouf Bakayoko, il a affirmé que la présidentielle du 25 octobre suscite des espoirs, mais aussi de craintes de voir ressurgir ce qui s’est passé en 2011.  Le président de la CEI a fait connaître les initiatives que son institution a prises pour que le scrutin se déroule bien. Il s’agit de l’ajustement du cadre juridique, de la révision des listes électorales, du renforcement de capacités des membres de la CEI, de la sécurisation du processus électoral, de l’égalité d’accès des candidats aux médias d’Etat, de la modalité du déroulement du vote et du traitement des résultats, de la collaboration de la CEI avec les organisations et les médias.

Pour mémoire, il faut retenir que ce colloque sur la prévention des conflits et la reconstruction va s’articuler autour de plusieurs sous-thèmes, à savoir « mécanismes pour la prévention des conflits et la protection des civils ; le rôle des femmes, des jeunes, des groupements et partis politiques, des leaders religieux dans la sécurité et la consolidation de la paix ; médias, partis politiques et société civile : un exemple de combinaison réussie pour des élections apaisées ; le rôle de la régulation des médias pour la consolidation de la paix ».

 

Source : DIRCOM DAA

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 550 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE