«La haine appelle la haine…» (Niamien N’goran, depuis la cérémonie du Premier anniversaire de l’Appel de Daoukro)

By: Africa Newsquick

IMG_9562«La haine appelle la haine…» (Niamien N’goran, depuis la cérémonie du Premier anniversaire de l’Appel de Daoukro)

Lancé le 17 septembre 2014, l’Appel de Daoukro a eu un an le 17 septembre 2015. Et la cérémonie commémorative a eu lieu à la «Place Henri Konan Bédié», à Daoukro. Ci-dessous, le discours du ministre Emmanuel Niamien N’goran, Inspecteur général d’Etat.

 

Monsieur le Président de la République  et Madame ;

Monsieur le Président Henri Konan BEDIE et Madame ;

Madame et Messieurs les présidents d’institution ;

Mesdames et Messieurs les ministres ;

Mesdames et Messieurs les Elus ;

Mesdames et Messieurs les préfets et le corps préfectoral ;

Vénérables autorités coutumières et religieuses ;

Mesdames et Messieurs les chefs de délégation des six zones de la Côte d’Ivoire

Mesdames et Messieurs  les membres du Comité d’organisation ;

Honorables invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Chers Frères et Sœurs.

 

DSC_737517 septembre 2014, 17 septembre 2015. Cela fait un an que le président Henri Konan BEDIE, à l’occasion de la visite d’Etat du président de la république dans notre région, a fait l’adresse suivante et je cite : « Sans trahir les décisions du XIIe Congrès du PDCI-RDA, je donne des orientations fermes pour soutenir ta candidature à l’élection présidentielle prochaine.

Je demande à toutes les structures du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire et des partis composant le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix de se mettre en mouvement, pour faire aboutir ce projet. Tu seras ainsi le candidat unique de ces partis politiques, pour l’élection présidentielle de 2015, sans préjudice pour les irréductibles qui voudront se présenter en leur nom propre. » (fin de citation)

Ce message a été spontanément baptisé « l’Appel de Daoukro » pour marquer et souligner son caractère historique. Nous, fils et filles de l’IFFOU, avec d’autres cadres militants du RHDP,  avons jugé utile de célébrer l’anniversaire de cet appel.

DSC_7427 DSC_7679 DSC_7702 DSC_7726 IMG_9655

Mesdames et Messieurs,

 

Il me plait de saluer toutes les délégations venues des quatre coins de notre pays, pour répondre à notre invitation. En effet, pour l’organisation de la présente cérémonie de commémoration de l’An1 de l’Appel de Daoukro, toute la Côte d’ivoire est présente : de l’Ouest à l’Ouest-Montagneux, du Centre à l’Est, du Sud au Nord.

Au nom des élus, des cadres et des populations de notre région, nous remercions et félicitons les responsables de zones, pour les efforts et les sacrifices consentis, en vue de rendre possible ce rassemblement.

Nous saluons les notabilités et les autorités coutumières, dépositaires de nos traditions ancestrales, pour leur présence qui traduit, avec couleur et lumière, leur adhésion à l’Appel de Daoukro et leur fidélité au Président Henri Konan BEDIE.

Nous nous félicitons de la participation remarquée de la Coordination des planteurs café-cacao pour l’Appel de Daoukro, avec à leur tête, M. AMOUZOU que nous remercions tout particulièrement.

Toute la région de l’IFFOU, en général et la ville de Daoukro, en particulier, éprouvent un sentiment de grande fierté et ressentent, comme un grand honneur, votre présence à cette cérémonie de commémoration de l’An 1 de cet appel, appel lancé le 17 septembre 2014 par le président  Henri Konan BEDIE, lors du meeting de clôture de la mémorable visite d’Etat du Président de la république, dans l’IFFOU.

La présence nombreuse et distinguée de toutes les éminentes personnalités du RDHP donne un éclat tout spécial à cette fête du souvenir. Cette présence est également perçue, par nous, comme l’expression de votre profond attachement aux  actions du président Henri Konan Bédié et de son épouse. C’est donc d’une même voix que l’IFFOU vous souhaite le traditionnel « Akwaba » chez nous, que dis-je, chez vous !

DSC_7299 DSC_7350 DSC_7363 DSC_7395

Au Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara, toute la région de l’IFFOU et la ville de Daoukro se réjouissent de voir que, par deux fois, en moins d’une année, vous les honorez de deux visites.  Merci, Excellence, pour cette marque d’attention et pour toutes les infrastructures dont la région de l’IFFOU a bénéfiées.

Permettez, Monsieur le Président de la République, que nous associons, à cet hommage, votre merveilleuse épouse dont on n’aura jamais de cesse de louer la générosité envers les femmes de notre pays ainsi que les actions de bienfaisance en faveur de l’enfance africaine, des défavorisés et des sinistrés.

Toutes nos femmes, à commencer par Mme Henriette BEDIE, ainsi que nos enfants lui disent avec affection et de tout cœur : « Merci !»

 

Mesdames et Messieurs,

La famille du RHDP avec le PDCI-RDA en tête, par la cérémonie de ce jour, a décidé de marquer, d’une pierre blanche, l’anniversaire de l’Appel de Daoukro, dans le souhait d’instaurer une tradition qui perpétue sa célébration chaque année.

Comme chacun sait, l’objectif de toute commémoration est de raviver périodiquement, dans la conscience nationale, le souvenir d’un évènement qui a marqué l’histoire collective afin qu’il serve d’exemple et de figure d’espérance.

L’histoire d’une nation, c’est le temps qui passe, mais qui sait laisser, sur son chemin, des traces de lui-même qui invitent les hommes et les communautés à les reconnaître et à les accueillir comme ce par quoi s’immortalise l’essentiel.

Les traces de l’histoire, c’est l’ensemble des traces inoubliées et inoubliables, sans lesquelles les hommes et les sociétés humaines seraient sans horizon et sans repères. L’appel de Daoukro participe de ces événements qui font « traces d’histoire».

C’est pourquoi, en commémorant ce premier anniversaire de cet appel, le RHDP, dans son ensemble, veut sacrifier à son devoir de mémoire et de reconnaissance envers deux hommes : le président Henri Konan BEDIE et son frère, le président Alassane Ouattara, deux illustres animateurs de formations politiques, deux hommes qui ont su créer le climat de paix et de réconciliation, indispensable à l’avènement d’une Côte d’Ivoire qui gagne.

Par la célébration de l’anniversaire de l’Appel de Daoukro, notre famille veut ainsi honorer la lumière que sont, pour notre pays, ces deux leaders.

DSC_7618 DSC_7627

Un hommage est un instant de mémoire où dans le recueillement l’esprit d’un peuple laisse une tranche de vie raconter elle-même son exemplarité, sans acrimonie, sans haine et sans passion.

Ainsi, ce que Henri Konan BEDIE et Alassane Ouattara nous révèlent par leur vie, par leur vision et par leur gouvernance, s’offre à nous, comme un miroir susceptible de permettre à la classe politique ivoirienne de se rectifier, à travers un libre retour à la grandeur par leur exemple d’humilité.

Mesdames et Messieurs,

L’Appel de Daoukro est, pour nous, le symbole d’un pacte de solidarité et de fraternité qui bannit la haine parce que la haine appelle la haine. En effet, la haine oublie que nous sommes tous sur la même barque et qu’en cas de naufrage, il n’y aura aucun survivant. L’appel de Daoukro, en optant pour la solidarité,  a choisi de faire la promotion de la démocratie apaisée.

A une époque où la politique est dominée par le culte du leader charismatique qui conduit à l’édification du pouvoir personnel, à son exercice solitaire et confiscatoire, avec pour effet, la tendance au nivellement des hommes et des valeurs, l’appel de Daoukro nous  exhorte au partage du pouvoir pour le conserver dans les rangs du RHDP grâce à une alternance acceptée et de bonne entente.

Certes, les cyniques qui aiment à abattre l’arbre pour cueillir les fruits, ont tôt fait d’alléguer que toute entente est la rencontre de deux arrière-pensées. Cependant, la culture de l’houphouëtisme nous enseigne que si l’on ne peut gouverner innocemment, le principal de l’art de vivre ensemble, c’est de vivre de manière à faire le moins de mal et le plus de bien possible.

A quelques jours de la grande échéance nationale que constitue la présidentielle du 25 octobre 2015, commémorer l’Appel de Daoukro, c’est, pour nous, rappeler l’exigence qui s’impose, à nous du RHDP, de créer les conditions d’un scrutin apaisé qui va assurer la victoire certaine et éclatante de notre candidat.

Les raisons de soutenir cet appel ne manquent pas. Nous en avons sélectionnées douze à partir desquelles nous avons produit un film dont les CD seront gracieusement distribués pour servir de guide et de repère aux électeurs et aux équipes de campagne afin de vaincre les résistances et lever les frustrations qui pourraient faire obstacle au plébiscite de notre candidat.

Par ailleurs, comment pourrait-on ne pas soutenir l’appel de Daoukro, cet appel à l’union, au rassemblement et à la solidarité  qui s’inscrit dans la logique de celui qu’a inauguré Félix Houphouët-Boigny, dès 1951 au stade Géo André,  dans l’intérêt supérieur du développement économique et social de la Côte d’Ivoire ? Comment ne pas  adhérer à une tradition qui privilégie le sens du sacrifice et du don de soi à la nation sans s’attacher à en perpétuer l’exemple ?  Comment enfin pourrions-nous faire honte à celui que nous avons élevé à la dignité de chef de notre famille politique en nous détournant de son appel ?

Monsieur le Président de la République, Mme la Première Dame, Honorables Invités, Mesdames et Messieurs,

Sur cette place qui porte son nom et où se déroule la présente cérémonie, pour immortaliser le Président Henri Konan BEDIE, auteur de l’Appel de Daoukro, nous avons fait construire une stèle à son effigie. Le privilège reviendra tout à l’heure au Président de la république de l’inaugurer afin que le visiteur de Daoukro puisse venir la découvrir.

La célébration d’aujourd’hui se veut un rappel aux fils et aux filles de Félix Houphouët-Boigny à leur devoir de mémoire et de respect qu’ils doivent à HENRI Konan BEDIE, leur chef de famille, chef dont ils ont l’obligation de faire aboutir l’engagement en faveur de la paix et du développement par la réélection de celui qu’il a adopté comme son « jeune frère », le président Alassane Ouattara.

Dans cette perspective, nous engageons nos parents, nos frères de l’IFFOU et toute la Côte d’ Ivoire, à faire aboutir ce projet, en apportant massivement leur contribution à l’avènement d’une Côte d’Ivoire émergente.

S’agissant de l’alliance du RHDP, il a besoin de se fortifier dans la sincérité pour apaiser le climat politique et créer la confiance entre les partenaires ainsi qu’entre tous les acteurs politiques de notre pays. A cet égard, les fondamentaux de l’alliance du RHDP devraient être préservés en vue de rendre effective l’alternance  qui rassure les partenaires, consolide la confiance et le noyau dur qui pourrait être le socle du Parti unifié des Houphouëtistes.

C’est fort de ce noyau dur que nous pourrons aller vers les autres acteurs politiques en vue d’une démocratie avancée afin de dissiper les nuages qui menacent d’obscurcir l’horizon de notre émergence.

Président Alassane Ouattara et Président Henri Konan BEDIE, en votre qualité de dignes fils de Félix Houphouët-Boigny, nous comptons sur vous pour garantir et renforcer le climat social et politique apaisé qui a fait et fera de la Côte d’Ivoire, « un havre de paix et de prospérité.»

Il faut, pour cela, poursuivre et accélérer le règlement, en urgence, des problèmes essentiels, entre autres, l’immatriculation des propriétés foncières aussi bien en zone urbaine qu’en zone rurale. Nous vous faisons confiance, M. le Président, pour la généralisation des mesures envisagées en partenariat avec l’Agence Française de Développement, dans le cadre du contrat de désendettement, avec la BAD et l’Union Européenne, qui aideront les détenteurs de droits fonciers coutumiers à transformer ces droits en droits positifs et sécurisés.

Il faut également poursuivre et renforcer votre politique de promotion de l’emploi et d’insertion professionnelle notamment celle des jeunes et des femmes.

Quant à nous, militants éduqués à la sagesse paysanne, comptons, sur votre clairvoyance pour rendre possible, ce que l’alliance du RHDP contient de promesse de bonheur pour chacun et de progrès pour tous, afin d’aboutir à l’émergence que, tous, nous souhaitons pour notre pays, à l’horizon 2020.

TOUS AVEC ADO ! EN AVANT AVEC ADO !

ET RENDEZ-VOUS LE 25 OCTOBRE 2015 !

Merci de votre très aimable attention.

NIAMIEN N’GORAN

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 552 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE