Célébration de l’Anniversaire de l’Appel de Daoukro-Zié Daouda Coulibaly: «Nous allons promouvoir le candidat Ouattara et rendre hommage au président Bédié»

By: Africa Newsquick

Zié Daouda CoulibalyCélébration de l’Anniversaire de l’Appel de Daoukro-Zié Daouda Coulibaly: «Nous allons promouvoir le candidat Ouattara et rendre hommage au président Bédié»

Le 17 septembre prochain, l’Appel de Daoukro aura un an. Le président, Zié Daouda Coulibaly, ne veut pas laisser cet anniversaire passer inaperçu. Le 20 septembre, il donne rendez-vous au peuple et amis de Côte d’Ivoire à Daoukro, pour “rendre hommage au président Bédié et promouvoir le candidat Ouattara’’.

Monsieur le directeur régional associé de campagne du président Alassane Ouattara dans la région du Tchologo, vous organisez une cérémonie, bientôt, portant sur « Un an de l’Appel de Daoukro ». Pouvez-vous nous expliquer les motivations de l’organisation de cette cérémonie qui se tiendra le 19 septembre prochain, dans la ville natale du président Henri Konan Bédié ?

Permettez-moi avant toute chose de dire que cette cérémonie est d’abord l’affaire des populations de Daoukro avec à leur tête le président Aimé Henri Konan Bédié et M. l’Inspecteur général d’Etat, le Ministre Emmanuel Niamien N’goran, vice-président du Pdci Rda, Directeur national adjoint de campagne du candidat Ouattara, celui que nous appelons « la force tranquille ». La Fondation Pdci, vient en appui de l’organisation en tant que promotrice de l’idée de l’anniversaire avec la participation du groupe Fraternité Matin et Nouveau Réveil. Je voudrais aussi indiquer que le 17 septembre prochain, l’Appel de Daoukro aura un an. Un an jour pour jour que le président Henri Konan Bédié, à la fin de la visite d’Etat du chef de l’Etat, S.e.m Alassane Ouattara, dans l’Iffou, a lancé l’Appel. Le 17 septembre sera un jeudi. Pour permettre à tout le monde de prendre part à la cérémonie, nous avons choisi le week-end qui suit. C’est-à-dire le 19 septembre 2015.

 

Pourquoi célébrer l’anniversaire de l’Appel de Daoukro ?

Le lendemain de l’Appel, il y a eu beaucoup d’eau qui a coulé sous le pont. Il y a eu beaucoup d’interprétations. Mais aujourd’hui, la Côte d’Ivoire entière, le peuple ivoirien, dans sa totalité, comprend la portée de ce message. Pour nous, il est donc important de marquer un pas, un an plus tard, de retourner dans la ville natale de celui qui en est l’auteur, afin d’en faire le bilan. C’est-à-dire comment l’Appel a été perçu par l’ensemble de la population ivoirienne. Et puis, comment cet Appel a été vécu par la Société civile, par les opérateurs économiques, et par les amis de la Côte d’Ivoire qui vivent à l’extérieur. Vous comprenez donc qu’il est important que, un an après, nous nous retournions à la source, sur les fonts baptismaux pour marquer une étape et essayer de nous retrouver, en vue d’amorcer un nouveau départ.

 

En résumé, quel est l’objectif essentiel de cette cérémonie ?

Nous avons trois objectifs. Il sera d’abord question de promouvoir notre candidat le Président Alassane Ouattara, ensuite rendre un vibrant hommage au Président Henri Konan Bédié et enfin dire merci à toute la Côte d’Ivoire.

 

Monsieur le président, quelles seront les grandes articulations de la célébration de  l’anniversaire de l’Appel de Daoukro ?

D’abord, je voudrais remercier le président Henri Konan Bédié qui a donné son accord sur l’idée et dire aussi merci à monsieur l’Inspecteur général d’Etat, le ministre Emmanuel Niamien N’goran, qui s’est approprié cette grande manifestation et qui a organisé une grande réunion avec tous les cadres de la région de l’Iffou, les élus et la population. C’est avec joie et enthousiasme que toute la population s’est approprié cette manifestation qui attend 20.000 invités.

Cette grande cérémonie de portée nationale et internationale aura deux grandes articulations, les allocutions et messages forts suivis du baptême de la place où une stèle sera érigée, place qui portera le nom de l’Appel de Daoukro.

 

Quels sont ceux qui auront le privilège de la présidence de cette cérémonie?

Le privilège de la présidence de cette cérémonie revient au président Aimé Henri Konan Bédié qui est le repère de la Côte d’Ivoire, le guide de tous les Houphouétistes.

L’invité spécial de cette cérémonie est le candidat président Alassane Ouattara.

Nous allons inviter toute la haute direction de campagne nationale.

Je voudrais indiquer que des délégations de la diaspora sont attendues notamment France, Royaume Uni, Etats Unis, etc…

 

Monsieur le président, beaucoup de personnes vont converger vers Daoukro. Est-ce que des dispositions particulières ont été prises ?

De façon pratique, nous avons les dispositions concernant la logistique, pour pouvoir recevoir tout ce monde. Des dispositions sécuritaires ont été prises.  Nous avons pris également des dispositions au niveau de l’aspect médical. J’ai eu une séance de travail avec les services du Samu, pour voir comment on peut nous accompagner. Nous sommes en contact avec l’ensemble du réceptif hôtelier  à Daoukro et aux environs. Nous ferons en sorte que tout se passe dans les bonnes conditions.

Vous savez également que nous avons fait sortir un livre et un pagne sur l’Appel de Daoukro, pour le 19 septembre prochain, nous allons reproduire une bonne quantité de pagne de l’Appel de Daoukro qui sera disponible dans les lieux habituels. Le livre de l’Appel sera présent à Daoukro. Nous nous sommes rapprochés du Groupe Fraternité Matin qui a fait également un livre intitulé «l’Appel de Daoukro vu par les intellectuels».

Les équipes de la Fondation PDCI vont travailler avec les équipes du Groupe Fraternité Matin et avec également l’appui des cadres et élus de la région de l’Iffou afin qu’un stand soit tenu à cet effet pour permettre à tous ces vecteurs de communications sur l’Appel de Daoukro d’être disponibles pour tous.

 

Monsieur le président, le parti unifié, tout le monde en parle. Quel est votre avis là-dessus?

Le parti unifié est déjà là depuis 2010 pour celui qui sait observer les évènements.

La première image du parti unifié est apparue lors du deuxième tour de l’élection présidentielle où le président Bédié a apporté son appui au Golf autour du président Ouattara.

La deuxième image du parti unifié  est réapparue avec la mise en place du gouvernement RHDP durant les 4 années que nous venons de vivre.

La troisième image du parti unifiée est réapparue avec l’Appel de Daoukro du 17 septembre 2014 qui nous a conduits à l’investiture du candidat Ouattara comme candidat unique du RHDP.

Vous comprendrez donc que pour moi, il est évident que le parti unifié prenne forme et se concrétise après l’élection présidentielle pour le bonheur des jeunes générations des Houphouétistes.

Vous savez, en vérité, si nous voulons conserver le pouvoir aussi longtemps dans notre camp que possible, il nous faut obligatoirement concrétiser le parti unifié afin de conserver le pouvoir durablement et  de permettre la construction de la nouvelle Côte d’Ivoire.

L’Appel de Daoukro rappelle à notre mémoire l’alliance entre le président Houphouët-Boigny et le patriarche Gon Coulibaly.

Je me rappelle que c’est à Korhogo que le Président Ouattara a lancé le message de la candidature et le Président Bédié a répondu à Daoukro. Cette image symbolique doit nous amener à comprendre que le Président Bédié, marchant dans les pas du père fondateur Félix Houphouët-Boigny, et le Président Ouattara marchant dans les pas du Patriarche Gon Coulibaly.

Cette alliance de nos communautés doit permettre à toutes les communautés ivoiriennes de célébrer, le 19 septembre 2015, une alliance nouvelle pour une nouvelle Côte d’Ivoire. En tout cas, c’est mon vœu le plus ardent.

 

Vous êtes, par ailleurs directeur, de campagne du président Alassane Ouattara dans le Tchologo, région du chef de l’Etat. C’est une région qui regorge plusieurs cadres dont  le ministre Ibrahim Ouattara. Comment appréhendez-vous cette tâche qu’on vous a confiée ?

Vous me donnez l’occasion de dire merci au chef de l’Etat, au président Bédié, aux directeurs de campagne Amadou Gon Coulibaly et au Premier ministre Ahoussou Jeannot. Je dis merci à monsieur le ministre d’Etat Ibrahim Ouattara pour la confiance qui m’a été faite, à ce niveau de responsabilité. Je mesure l’importance de cette responsabilité. Le Tchologo est la région natale du chef de l’Etat. C’est une région qui est assez grande. Donc, très rapidement, nous allons donner des instructions à nos équipes, afin que nous puissions rentrer au laboratoire pour préparer le travail qui nous attend. Nous sommes en train de nous organiser pour être à la hauteur de cette responsabilité. Pour l’heure, ce que nous pouvons dire, c’est que le travail qui va se faire, au niveau du Tchologo, sera un travail scientifique. Avec nos amis, nous comptons mobiliser le maximum de vidéos-projecteurs, au moins une vingtaine pour l’ensemble de la région. Pour nous, le concept que nous allons lancer dans le Tchologo, c’est « 100% pour Ouattara, zéro bulletin nul ». Il ne doit pas avoir de 80%. Nous devons faire 100%, puisque tout le Tchologo est fier d’avoir donné à la Côte d’Ivoire un fils digne. Tout le Tchologo est fier d’avoir donné à l’Afrique un fils digne.  Tout le Tchologo est fier d’avoir donné au monde un fils digne. Pour nous, cette élection est une élection de « 100% pour Ouattara, zéro bulletin nul ». Nous sommes en train de préparer des films pour apprendre à nos parents à voter et à prendre à éviter les bulletins nuls.  C’est l’axe de notre campagne, dans tous les villages et hameaux. A partir de Kong, de Ferké, de Ouangolo, Diwala, Gnélépôgô, nous allons envahir le terrain de nos vidéos-projecteurs, avec des équipes de jeunes dynamiques, pour permettre à nos parents de voter et de faire du 100%. Il faut que le résultat du Tchologo soit exemplaire, sans appel.

Interview réalisée par PATRICE YAO

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 568 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE