Côte d’Ivoire-Justice-A la barre (faits divers): «On va dire au président Bédié de changer son nom!»

By: Africa Newsquick

BEDIE-BP Dec 14Côte d’Ivoire-Justice-A la barre (faits divers): « On va dire au président Bédié de changer son nom! »

«J’étais en compagnie de deux autres amis: Oumar et Didier. Nous nous sommes donné pour mission de rechercher ceux qui jouent aux jeux de hasard», explique audacieusement Koné Abou, planté à la barre. Il a été interpellé pour des faits de vol en réunion avec violences portant sur un téléphone portable plus des numéraires. Le curieux magistrat lui demande:

-C’était dans quel quartier?

-A Gesco, confie l’intrépide prévenu.

«Ils se sont érigés en justicier pour traquer tous les joueurs de cartes». Raconte, le juge scandalisé. Avant de charger le prévenu: «C’est quel comportement ça? C’est l’Etat de Côte d’Ivoire qui t’a dit de traquer les joueurs de cartes? Ce n’est pas de la voyousie ça?» Faisant profil bas, Abou, la tête baissée, reconnaît: «Oui», en acquiesçant de la tête. «Vous avez quoi comme arme?» Tente de savoir le président. «C’était lame seulement». Riposte le prévenu. «Vous avez pris le téléphone du jeune plus la somme de 3500 FCFA. Vous habitez où?» S’intéresse le juge. «A Abobo!» Répond-il. «Donc, vous avez quitté Abobo pour venir faire ça à Yopougon ici?» Demande, l’air apeuré, le magistrat. Intervenant à son tour, la procureure requiert une lourde peine de «10 ans de prison, 500 mille FCFA d’amende». Le président réagit de nouveau. «Vous avez entendu? Vous êtes là, vous posez des actes dont vous ne savez pas la teneur. Votre dernier mot?» Invite-t-il. «Je n’ai plus rien à dire», réplique le prévenu. «36 mois de prison, 200 mille FCFA d’amende», décide le tribunal. Puis le président ajoute: «Votre vie est gâchée!»

On clame ensuite le nom de N’Guessan Allou Konan Bédié. Âgé de 29 ans avec des dreadlocks, celui-ci est poursuivi par le parquet pour les faits d’usage d’un véhicule sans le consentement du propriétaire. Le juge entame son interrogatoire:

-C’est vrai que tu t’appelles Konan Bédié?

-Oui! Avoue avec fierté le prévenu.

-On va dire au président Bédié de changer son nom parce que vous salissez son nom, ironise le magistrat. Après cela, il explique l’exploit accompli par le prévenu: «Il a été utilisé comme chauffeur de taxi communal. Il utilisait mal le taxi, que le propriétaire a demandé à ce qu’il cesse l’activité. Le monsieur lui a demandé un jour de déposer sa femme à l’église et lui, après avoir déposé la femme, il a pris le véhicule pour se rendre à Abengourou. En partant, il a pris des passagers en route.» Raconte le président. Puis, il fait appel à Kouamé Ehilé, la victime. «J’ai pu rentrer en possession de mon véhicule. Je dis merci à la police. C’est à vous de décider de la sanction». Laisse entendre celui-ci, à la barre. «C’est un chauffeur rasta voyou!» Déclare le président. A sa suite, la procureure prend la relève et interroge le prévenu:

-Qu’est-ce que vous avez l’intention de faire avec le véhicule du monsieur?

-C’était pour faire le transport! Confesse celui-ci.

-Vous avez demandé l’autorisation du monsieur?

-Non! En fait, il m’a fait la promesse de me donner le véhicule pour faire le transport inter-villes, argumente-t-il.

-Et puis, vous prenez le véhicule pour fuir?

N’Guessan Allou reste de marbre. «Les faits qui lui sont reprochés sont établis», tranche la procureure. Avant de réclamer «3 mois de prison, 50 mille FCFA d’amende». Le président menace ce dernier: «Vous êtes un voyou! La prochaine fois, vous verrez la sentence.» Plus clément, il le condamne finalement à «1 mois de prison, 50 mille FCFA d’amende ».

Et voilà Kagamaté Sindou. «Je ne reconnais pas les faits qui me sont reprochés», ne cesse de clamer celui-ci, poursuivi pour détention illégale d’une arme à feu classée à la 1ère catégorie. «Le 30 mai, je suis allé m’amuser au quartier Kouté (sous-quartier de la commune de Yopougon). En revenant, les jeunes du quartier disent que moi, je suis voleur, c’est moi, je les ai braqués. Ils m’ont fouillé, ils n’ont rien vu sur moi. Et un parmi eux est venu pour dire qu’ils n’ont qu’à me frapper pour me tuer», explique Sindou, dans un français approximatif.

-Où tu as enlevé ce pistolet? Demande autoritairement le magistrat, incrédule.

-Ce n’est pas pour moi!

-Mais où, eux ils ont trouvé ça?

-Je ne sais pas! Ce n’est pas pour moi! Nie-t-il.

Face au rejet des accusations par le prévenu, le président interpelle la procureure. «Les jeunes du quartier l’ont attrapé et ils l’ont mis à la disposition de la police. Mais le jeune qui a été victime du vol n’a pas été entendu par la police. Voilà, madame le procureur!» Interpellée, celle-ci réagit et demande au prévenu:

-Vous dites que vous habitez Port-Bouët II, vous êtes allé faire quoi à Kouté à 23 heures?

-Je suis allé m’amuser.

-Vous avez dit au cours de votre audition que vous avez vu le voleur?

-Oui! Il courait pour fuir, explique-t-il.

-Donc, ils (les jeunes du quartier) n’ont pas pu attraper le voleur mais ils ont eu son arme?

-La foule m’a attrapé, elle me frappait et il y a un policier qui est venu me prendre et il a appelé ses collègues.

-C’est ce policier qui vous a gardé pour vous remettre à la police avec l’arme à feu?

Sindou garde un silence radio.

-Madame le procureur, où est le scellé? Demande le président.

-Les gens n’envoient plus les armes à feu chez nous!

Convaincue de la culpabilité du prévenu, la procureure indique: «Pour nous, les faits qui lui sont reprochés sont établis.» Elle sollicite ensuite une peine de «12 mois de prison, 50 mille FCFA d’amende». Le président consulte tour à tour les juges conseillers puis il déclare la non culpabilité du prévenu «pour délit non établi».

NOËL KONAN (in L’Eléphant déchaîné N°365)

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 540 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE