CIV-Des femmes de la CEDEAO s’unissent pour lutter contre la pauvreté

By: Africa Newsquick

femmes cedeaoQuelque 150 femmes ressortissantes de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), vivant au quartier Houphouëtville, ont lancé, le samedi 6 juin à Bouaké, les bases d’une association dénommée, ‘’Groupe Lolo’’, qui vise une meilleure intégration de ses membres en créant à leur profit des activités génératrices de revenus.

Cette cérémonie placée sous le triple sceau de l’intégration sous régionale ouest-africaine, de la réduction de la pauvreté des femmes et de la lutte contre les Violences basées sur le genre (VBG) a vu la participation du sous-préfet central de Bouaké, Djandé Lorgn Al Béchir, du 1er adjoint au maire, Zoumana Ouattara, de la Vice-consul du Burkina Faso à Bouaké, Fatoumata Sawadogo, du président des ressortissants de la Cedeao vivant dans le district de la vallée du Bandama (régions de Gbêkê et du Hambol), Babacar Faye, et d’une forte délégation de femmes originaires de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Mali, du Sénégal et de la Guinée.

Pour la marraine de la cérémonie, Zeinab Kaboré épouse Dosso, cadre dans une ONG internationale, « le Groupe Lolo est née de la volonté de femmes d’Houphouëtville, d’origines diverse : ivoiriennes, burkinabés, maliennes, guinéennes…qui ont compris la nécessité de se mettre ensemble pour mieux mener le combat de la condition féminine ».

« Ces femmes ont compris que le combat de leur protection, de leur autonomisation passe par le rassemblement et le regroupement » a-t-elle expliqué, ajoutant que « nous comptons lutter contre la pauvreté des femmes en facilitant leur accès à des crédits bancaires ». A cet effet, a poursuivi Mme Dosso, « une banque de la place a accepté de nous accompagner dans cette aventure en mettant en place un système de microcrédit en vue de  l’autonomisation de nos femmes ».

Selon Zeinab Kaboré, ces fonds qui seront octroyés par cette institution financière partenaire du projet, permettront aux femmes du Groupe Lolo de Bouaké de mettre en place des activités productrices de revenus dans les domaines du commerce et de l’Agriculture.

Quant à Djandé Lorgn Al Béchir, le sous-préfet central de Bouaké, il a salué cette initiative des femmes du ‘’Groupe Lolo’’, qui prouve selon lui, que c’est dans l’union et le rassemblement que le continent africain opèrera sa marche vers son développement.                « Nous étions tous frères et sœurs, c’est la colonisation qui nous a divisé. Nous sommes tous du même pays, l’Afrique » a-t-il prôné, avant de conclure, « c’est ensemble que nous gagnerons le combat du développement ».

L’intronisation de la toute nouvelle présidente du ‘’Groupe Lolo’’, Adissa Compaoré épouse Tapsoba et une reprise de grands classiques du répertoire musical africain par un orchestre de la place ont mis fin à cette cérémonie.

L.Lamine, correspondant régional Gbêkê

Laisser un commentaire

Agenda

novembre 2017
D L M M J V S
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Directeur de publication Gérant : Guy Tressia

Contact: +225 08322110/40007513

Email: guytressia@gmail.com

Abonnez-vous à africanewsquick par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à africanewsquick et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 11 549 autres abonnés

Retour vers Haut
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE